Embauche chez les Serres Toundra : une foule de candidats au rendez-vous

Avant l'ouverture des portes, près de 150 personnes... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Avant l'ouverture des portes, près de 150 personnes patientaient pour remettre leur curriculum vitae.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Ce sont environ 500 personnes qui ont soumis leur candidature pour travailler aux Serres Toundra lors de la Foire de l'emploi qui se tenait vendredi à Saint-Félicien.

Avant l'ouverture des portes, à 10h30, près de 150 personnes patientaient pour remettre leur curriculum vitae. À l'intérieur des salles de l'Hôtel du Jardin, treize stations avaient été aménagées pour rencontrer les gens. Des entrevues de cinq minutes étaient réalisées avec chaque candidat.

L'affluence a réjoui les promoteurs. «Nous pensons être en mesure de combler les 150 postes disponibles. En plus de toutes les personnes rencontrées, nous avions reçu déjà 160 CV au préalable. Nous avons rencontré beaucoup de gens de qualité et compétents», a expliqué la consultante en communication Catherine Potvin.

Cette Foire de l'emploi servait de présélection pour embaucher des cueilleurs et des préposés à l'emballage des concombres. Ceux choisis seront contactés et seront rencontrés pour une entrevue plus approfondie. C'est en juillet que la sélection finale sera faite.

Emploi recherché

Guylaine Mathieu et Linda Savard de Normandin espéraient être sélectionnées. «Je trouve qu'il s'agit de beaux emplois. Je n'ai plus d'emploi depuis quelque temps et je compte sur les Serres Toundra pour en avoir un nouveau», a déclaré Linda Savard.

Son amie, qui fait quelques ménages dans des maisons, aimerait bien pouvoir avoir un emploi à l'année.

Les employés seront formés par la suite afin d'être prêts pour le début de la production qui est prévu cet automne.

Le salaire pour ces deux types d'emploi n'a pas été dévoilé, mais il se situera au-dessus du salaire minimum.

La première phase des Serres Toundra nécessite un investissement de 30 millions $ pour la construction d'un complexe des serres huit hectares. 17 millions de concombres seront produits par année.

Linda Savard et Guylaine Mathieu de Normandin espéraient... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin) - image 2.0

Agrandir

Linda Savard et Guylaine Mathieu de Normandin espéraient d'être sélectionnées. Elles pensent que de travailler dans des serres doit être agréable.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Aide financière

Le député de Roberval, Philippe Couillard, a annoncé l'attribution d'une aide financière de 612 615 $ sur quatre ans aux Serres Toundra pour la formation de ses travailleurs. Ce soutien d'Emploi-Québec, qui s'ajoute à l'investissement de 492 345 $ de l'entreprise, permettra de créer 193 emplois.

Cet investissement s'ajoute à une garantie de prêt de 25 millions de dollars qu'Investissement Québec a accordée à l'entreprise de Saint-Félicien en juin 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer