«Un crime de vouloir voir mon fils»

«Monsieur le juge, si c'est un crime de vouloir voir son fils, alors je suis... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Monsieur le juge, si c'est un crime de vouloir voir son fils, alors je suis coupable.»

Maxime Beaulieu-Bouchard a comparu jeudi matin au Palais de justice de Chicoutimi pour répondre des accusations de harcèlement et de menaces à l'endroit de son ex-conjointe.

Le client de Me Julien Boulianne a été arrêté mercredi soir après être entré, sans permission, dans la résidence de la mère de son enfant.

Selon les informations obtenues, Beaulieu-Bouchard avait tenté de joindre son ex-conjointe, mais n'y parvenait pas. Elle n'aurait pas répondu à ses appels téléphoniques.

Inquiet de ne pas avoir de nouvelles et s'ennuyant de son fils, il a décidé de prendre les devants et s'est rendu chez elle.

Il aurait forcé la porte et est entré sans permission. La dame, qui n'a pas apprécié cette intrusion, a communiqué avec les policiers de la Sécurité publique de Saguenay pour déposer une plainte.

L'individu de 23 ans s'est présenté devant le juge Pierre Simard, de la Cour du Québec. Il souhaitait pouvoir subir immédiatement son enquête de remise en liberté, car il n'avait pas l'intention de passer les prochains jours en prison.

Me Michaël Bourget, le procureur de la Couronne, n'était pas en mesure de tenir cette enquête étant donné que la preuve n'était pas complète. Il attendait notamment le contenu et la teneur des textos envoyés en grande quantité par l'accusé et qui ont été remis à l'enquêteur au dossier.

Beaulieu-Bouchard est ressorti du tribunal de mauvaise humeur, car il doit attendre à lundi pour savoir s'il pourra reprendre sa liberté.

Le juge Simard n'a pas eu d'autres choix que d'acquiescer à la demande du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales et de reporter à lundi l'enquête de remise en liberté.

«C'est une injustice. Je vais être détenu jusqu'à lundi sans aucune raison», a conclu l'individu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer