Les aînés de Roberval exigent des réponses

Les aînés de Roberval déplorent que la Ville tarde à lui fournir une réponse... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les aînés de Roberval déplorent que la Ville tarde à lui fournir une réponse concernant le prix à payer pour la location de locaux à Place de la Traversée.

«Ça fait six mois que nous attendons des réponses. On considère que les aînés n'ont pas à payer 2035$ par mois pour un local. On fait du bénévolat pour payer cette salle en gérant sa location», a affirmé la présidente Constance Caron lors de la séance publique du conseil municipal de Roberval. Elle était accompagnée d'une quarantaine de personnes.

Le maire Guy Larouche a indiqué que la FADOQ de Roberval avait un traitement particulier, car elle tire des revenus de la location de la salle. «Nous avons soumis à la direction générale de nous faire une analyse exhaustive de ce que nous offrons aux 63 organismes à Roberval afin de nous assurer d'être équitables. Si nous donnions 20 000$ à tous, ça nous coûterait 1,2 M$. Vous aurez les réponses quand nous aurons terminé», a-t-il répondu.

La présidente a répondu qu'elle considérait que c'était plus un poids, car la gestion de la salle et son entretien grugent beaucoup de temps, ce qui empêche l'organisation de se développer. L'organisme ne fait pas d'argent avec la location de salles. Les revenus ont été d'environ 8000$ l'année dernière.

Le ton a monté entre le maire Larouche et la dame. Il l'a pressée d'un ton ferme à poser ses questions. Constance Caron a voulu connaître le point de vue des conseillers dont la majorité sont des aînés. Le maire Larouche a refusé qu'ils prennent la parole.

La présidente a rappelé que 40% de la population avait plus de 50 ans et que Roberval devait en tenir compte dans sa prestation de services. «Vous vous dites municipalité amie des aînés, je me demande ce que vous faites pour l'être», a-t-elle dit avant de se rasseoir.

Le maire Larouche juge que le dossier n'est pas prioritaire.

Roberval a décidé d'injecter 2000$ pour du placement publicitaire dans le cadre de la diffusion du Tour d'Italie sur les ondes de RDS. Le maire Larouche a justifié cette dépense pour positionner Roberval comme destination touristique vélo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer