UQAC: le congédiement du professeur Bruno Bouchard contesté

L'Université du Québec à Chicoutimi... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'Université du Québec à Chicoutimi

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a procédé lundi dernier au congédiement de Bruno Bouchard, professeur au département d'informatique et de mathématique.

Daniel Gagnon, vice-président du Syndicat des professeurs, a refusé de commenter les faits pouvant être reliés à l'événement en mentionnant que M. Bouchard, qui agit également comme membre du conseil d'administration de l'UQAC, compte une dizaine d'années d'ancienneté. Il a ajouté que des griefs ont été déposés dans ce dossier pour contester la mesure qui équivaut «à la peine de mort» en terme de relations de travail. «En 28 ans de carrière, c'est la première fois que je vois ça», a commenté M. Gagnon.

Selon les informations diffusées par Radio-Canada, M. Bouchard, qui oeuvre comme directeur du Laboratoire d'intelligence ambiante pour la reconnaissance d'activités (LIARA) et de la Chaire de recherche sur l'intelligence ambiante et les technologies d'assistance cognitive (CRIAAC), il est reproché à M. Bouchard d'avoir attribué à une firme appartenant à son frère un contrat lié au laboratoire informatique. La même source indique qu'une enquête interne effectuée à l'époque avait conclu qu'il s'agissait d'une erreur mineure.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer