Projet victoire de la Fondation de ma vie

Mélissa Tremblay, une porte-parole rayonnante

La directrice de la succursale de Chicoutimi de... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

La directrice de la succursale de Chicoutimi de la RBC Banque Royale et l'une des 13 marraines du projet, Chantale Lavoie, la maquilleuse professionnelle, Véronique Girard, la porte-parole, Mélissa Tremblay, et la conseillère en communications de la Fondation de ma vie, Nathalie Gagné, étaient présentes lors de la soirée organisée pour lancer le projet Victoire.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mélissa Tremblay, une jeune femme de 35 ans, rayonne de bonheur. Difficile de croire qu'il y a un an à peine, elle recevait un diagnostic de cancer du sein. Après toute sorte de traitements, elle est maintenant en rémission complète. Après toutes les épreuves, elle garde une vision positive de la vie et peut maintenant la transmettre à toute la population: elle est la porte-parole de la toute première édition du projet Victoire, la nouvelle campagne de la Fondation de ma vie.

La première édition de cette campagne a été officiellement lancée mercredi soir, lors d'un cocktail organisé par la fondation. Le thème: les triomphes des femmes de la région.

«J'ai embarqué parce que les valeurs du projet correspondent parfaitement aux miennes. C'est vraiment le fait de montrer une image positive de quelqu'un qui s'est sorti d'une problématique de santé», explique Mélissa Tremblay.

Elle ajoute qu'elle souhaite démontrer aux gens qu'il est possible de continuer à vivre et mener une belle vie, même après une année complète de traitements.

«J'ai eu tout ce qu'on peut imaginer: l'opération, 16 traitements de chimiothérapie, 19 traitements de radiothérapie. Sauf que tout a été fait presque dans le bonheur. J'ai vraiment pris ça une étape à la fois», raconte-t-elle.

Elle ajoute que c'est surtout grâce à sa fille, qui venait tout juste de naître au moment du diagnostic, qu'elle a pu passer au travers de la maladie en restant si positive.

«Mon objectif était vraiment d'être capable d'aller la chercher à la garderie et qu'elle ne se rende pas compte que maman était malade, mentionne Mme Tremblay. Je lui ai donné la vie et c'est presque comme si elle avait sauvé la mienne.»

Un partenariat Studio VÉ

Le projet se fait en partenariat avec la maquilleuse professionnelle Véronique Girard, qui a sa propre collection de cosmétique, VÉ. Un nouveau reflet à lèvres a donc été créé spécialement pour l'occasion.

Tous les fonds amassés par la vente de ce produit seront versés à la Fondation de ma vie. L'argent permettra d'acheter un moniteur à pression spécialisé pour le traitement des femmes atteintes du cancer du sein.

«On voulait plus impliquer les femmes de la région. Acheter un gloss, oui, mais après? Si c'est ta mère, ta soeur ou ton amie qui est mise en valeur avec le projet, ça donne quelque chose de plus. Ça donne un côté plus humain», raconte Véronique Girard.

Le reflet à lèvres se veut accessible à tout le monde, avec une couleur pêche simple et semi-transparente.

«Un gloss, ça s'offre vraiment à tout le monde et c'est moins cher à produire et à vendre. Ça peut aussi aller à tous les âges, explique Mme Girard. En plus, la fête des Mères approche, alors ça peut faire un cadeau parfait!» La maquilleuse ajoute que le projet se veut très positif, pour contrer la négativité qui entoure souvent la maladie: «On en voit tellement. Alors, on s'est dit: pourquoi ne pas faire quelque chose qui va faire rayonner les gens!», conclut-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer