CIUSSS: l'absentéisme préoccupe

France Guay et Martine Couture se disent préoccupées... ((Photo Le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

France Guay et Martine Couture se disent préoccupées par le taux d'absentéisme au CIUSSS.

(Photo Le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La situation du taux d'absentéisme au Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux préoccupe sans être considérée comme alarmante.

Ce taux, qui s'élève à 7,48%, est supérieur de 1% à la cible provinciale. «Ce taux a connu une légère progression au cours de l'année. C'est un aspect que nous suivons de très près. Notre volonté est de réussir à l'abaisser pour se rapprocher des cibles demandées par le ministère», a indiqué la présidente-directrice générale Martine Couture en marge de l'assemblée du conseil d'administration qui se tenait mercredi soir à Dolbeau-Mistassini.

L'absentéisme coûte cher dans le domaine de santé. Pour la dernière période financière, les coûts en assurance-salaire ont dépassé de 2,9 M$ les prévisions. Une augmentation qui a eu des effets directs sur la santé financière de l'organisation. Elle affiche un déficit de 2,2 M$ qui devrait se résorber à la fin de l'année financière pour atteindre l'équilibre budgétaire.

Martine Couture a indiqué qu'il n'y a pas plus d'absentéisme chez les cadres que par le passé, et ce, même si un sondage mené auprès de ceux-ci à travers le Québec témoignait de leur épuisement causé par la réforme. Le taux d'absentéisme auprès des quelque 300 cadres est de 1,2% des heures travaillées.

«La situation ne semble pas plus préoccupante. Je vais en savoir plus dès demain alors que j'ai une rencontre avec eux pour discuter de différentes questions. Je serai donc en mesure de vous en parler après», a-t-elle indiqué.

Elle concède que la grande restructuration a des répercussions et qu'un temps d'adaptation est nécessaire pour tout le monde.

La direction n'était pas en mesure, mercredi, de nous donner les pourcentages d'absence liés à des accidents de travail, de la maladie ou à de l'épuisement professionnel. La compilation est en cours.

Économie d'énergie

Le conseil d'administration a accepté la signature d'un contrat d'économie d'énergie avec la Société de contrôle Johnson Canada. Des investissements de 10 M$ sont nécessaires pour modifier le chauffage et la ventilation à l'hôpital de Chicoutimi, la modernisation de l'éclairage et autres éléments. Ces modifications vont permettre des économies annuelles de 804 750$ et la réduction de 60% d'émissions de gaz à effet de serre.

Démission

Michel Truchon a indiqué que ce sont des raisons personnelles qui l'ont mené à démissionner de son poste de vice-président et non à cause de son opposition à l'embauche d'un oto-rhino-laryngologiste âgé. Il continue à siéger au sein du conseil d'administration. Il a été remplacé par Joan Simard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer