La NASA choisit le logo de Frank Corneau

Le graphiste Frank Corneau a gagné un concours... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le graphiste Frank Corneau a gagné un concours de la Nasa en créant un logo pour le nouveau programme «In Space Manufacturing».

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Je suis en apesanteur», s'exclame d'emblée le graphiste Frank Corneau. L'homme originaire de la région a remporté un concours organisé par la NASA pour créer le nouveau logo du programme «In Space Manufacturing».

Le graphiste Frank Corneau a gagné un concours... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Le graphiste Frank Corneau a gagné un concours de la NASA en créant un logo pour le nouveau programme «In Space Manufacturing».

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

«J'ai reçu un courriel me disant ''Congratulations! '' Je ne comprenais pas. Je suis allé voir et j'ai fini par réaliser que j'avais bel et bien gagné la première place. Ça m'a vraiment pris de court», raconte-t-il.

Son dessin sera ainsi imprimé en petit format sur les lettres et les papiers officiels qui concernent le projet. En plus gros format, il sera affiché sur les tasses, les chandails et l'équipement que le personnel de développement utilisera. «Il sera fort possiblement sur les machines également, mais ce qui est certain, c'est qu'il sera sur tout ce qui touche au personnel», ajoute M. Corneau.

Composé des lettres «ISM», pour «In Space Manufacturing», le logo devait représenter le projet: la fabrication d'objet dans l'espace, grâce aux imprimantes 3D. Une technologie qui permettrait aux astronautes de créer ou réparer des pièces de leurs fusées ou de la Station spatiale internationale alors qu'ils sont en orbite autour de la Terre.

Concours international

Frank Corneau a proposé neuf dessins différents pour le concours.

«Les trois premiers que j'ai envoyés, la NASA m'a répondu très rapidement. On m'a dit ce que l'entreprise cherchait et ce qui ne fonctionnait pas vraiment dans mes idées, sans jamais dire exactement ce qu'ils voulaient. C'était très bien de leur part», estime M. Corneau

Le logo qui a été choisi est finalement le quatrième que M. Corneau a proposé. Il a été sélectionné parmi les 1113 autres qui ont participé au concours. C'étaient des dessins provenant de la Grèce, des États-Unis et de bien d'autres endroits.

«C'est grâce au site Freelancer, qui héberge toutes sortes de concours dans différents domaines. La NASA avait ouvert ce concours et tout le monde pouvait y participer. J'ai choisi d'envoyer mes designs parce que c'est la NASA! C'est énorme!», explique Frank Corneau, qui avoue avoir toujours aimé l'espace.

Le site Web permet à des entreprises de publier des offres et de recevoir les applications et les idées de travailleurs autonomes à l'international.

Un énorme coup de pouce

Frank Corneau est le propriétaire de l'entreprise Visü conception, une boîte de graphisme qu'il a ouverte il n'y a que quelques semaines, au mois de mars.

«Je savais que j'allais avoir besoin d'un coup de pouce pour vraiment lancer mon entreprise, raconte le graphiste. Toutefois, je ne m'attendais pas à ce que ça arrive aussi vite! C'est très bienvenu!»

Il ne sait toutefois pas ce que l'avenir lui réserve, malgré ce contrat avec la NASA. «J'aime ce que je fais. J'aimerais en vivre le plus longtemps possible», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer