La piste de motocross verra le jour à Saint-Félicien

Benoît Milot et Kevin Benoît ont offert une... (Archives Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Benoît Milot et Kevin Benoît ont offert une démonstration de haute voltige sur la piste de Deschambault, le 21 juillet, à l'occasion de la conférence de presse annonçant le Championnat national de motocross professionnel Monster Energy. 

Archives Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le projet de piste de motocross à Saint-Félicien est sur le point de se concrétiser malgré la réticence de certains citoyens.

Ce projet porté depuis trois ans par des promoteurs passionnés va entamer sa phase cruciale avec l'adoption d'un second projet de règlement qui impose des restrictions aux usagers. On veut éviter à tout prix les inconvénients qu'avait suscités la piste qui avait été aménagée près du Relais des buttes dans le rang de la Rivière aux Saumons.

Le bruit ne devra pas excéder 45 décibels le jour et 40 décibels après 20h. Le taux d'utilisation sera limité à 25 heures par semaine.

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, juge que la piste sera suffisamment loin des résidences. «Avoir zéro inconvénient, c'est rare. Nous sommes sur les terres publiques. On ne veut pas faire les mêmes erreurs que par le passé. Je pense qu'il y a moyen de faire consensus pour réaliser une belle initiative qui permet aux familles des deux MRC de pratiquer leur loisir dans un endroit bien adapté», a-t-il commenté.

Même s'il est ouvert au projet et le voit d'un bon oeil, il rappelle aux promoteurs et aux utilisateurs qu'ils seront étroitement surveillés. «Je pense qu'il n'y aura pas d'abus et qu'ils vont respecter les règlements. C'est un privilège qu'on leur accorde. Il leur sera retiré s'ils ne se conforment pas.»

Afin de rendre plus acceptable le projet, une rencontre a eu lieu, il y a quelques semaines, entre les promoteurs et des citoyens qui pourraient être touchés par l'implantation du site dans le secteur Saint-Méthode.

Lundi soir, le citoyen Bertrand Boutin a fait part de ses craintes. Il pense que des motocross pourraient rouler à toute vitesse dans le chemin de l'Église. Il pense que la piste pourrait être aménagée ailleurs. Les autres terrains envisagés ont tous été rejetés parce que ne répondait pas aux exigences du schéma d'aménagement de la MRC Domaine-du-Roy.

Le projet de règlement sera soumis à la population prochainement. Un avis public en fera connaître les détails.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer