Saint-Félicien : Jérôme Simard investit 3,5 millions $

Jérôme Simard va investir 3,5 M$ dans un... (Archives Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Jérôme Simard va investir 3,5 M$ dans un projet résidentiel de quatorze maisons écoénergétiques.

Archives Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le conseiller démissionnaire de Saint-Félicien, Jérôme Simard, va investir 3,5 millions$ dans un développement résidentiel de maisons écoénergétiques.

«J'estime qu'il faut se diriger vers des maisons moins énergivores dans un souci de développement durable. Il s'agit d'un concept clé en main qui va permettre à une jeune famille d'avoir une maison à moins de 200 000$», mentionne le promoteur qui va demeurer à l'emploi de Produits forestiers Résolu.

Jérôme Simard va récupérer l'idée de système de chauffage qu'il avait développé alors qu'il était directeur général de la Coopérative forestière de Girardville. Les maisons vont être chauffées à partir de l'eau chaude produite par des granules. «Il s'agira d'un réseau fermé. Une grosse bouilloire va permettre de fournir en eau chaude toutes les résidences du quartier. Comme je m'inscris dans le principe de développement durable, nous allons utiliser les granules provenant de Granules LG. L'usine est à 3,7 km, c'est l'énergie qui est la plus proche», souligne le promoteur.

De plus, les maisons seront orientées au sud afin de profiter de la chaleur du soleil. «Un petit toit qui va dépasser évitera aux rayons du soleil de trop rentrer en été pour économiser sur les coûts de climatisation. Le chauffage aux granules sera 50% moins cher qu'à l'électricité. De plus, le fait de profiter du soleil permet de réaliser des économies de 10 à 15%», assure-t-il. D'autres principes de construction seront ajoutés afin de rendre la maison la moins énergivore possible.

Démission

C'est pour éviter de se retrouver en conflit d'intérêts avec ce projet que Jérôme Simard a décidé de démissionner. Comme la Ville aura à prendre des décisions concernant le projet, il ne voulait pas se retrouver dans une position délicate. D'ailleurs, le projet de lotissement a été déposé à la Ville. Si tout se passe bien, la construction des maisons va débuter en septembre. Une maison modèle sera érigée.

Il a confié les opérations à un partenaire financier. Jérôme Simard tenait à garder son emploi chez Résolu. «J'ai décidé de récupérer des investissements que j'avais dans l'immobilier pour me lancer dans ce projet qui me tient à coeur. Et je voulais que la première phase se fasse à Saint-Félicien», informe-t-il.

Un surplus de 559 341$

La Ville de Saint-Félicien a enregistré un surplus de 559 341$ en 2015.

C'est ce qui se dégage du rapport financier présenté lundi lors de la séance publique du conseil municipal. Les revenus ont atteint 17,5 millions$, soit 3,2% de plus que ce qui a été prévu au budget. Les revenus de taxes ont atteint 145 348$, ceux de transferts 145 372$ et les services rendus 134 638$ de plus que prévu.

Au chapitre des dépenses, le traitement des eaux usées et le réseau de distribution de l'eau potable ont coûté 368 699$ de plus de ce qui a été budgété. Des travaux à des immeubles, des frais d'honoraires professionnels et des primes d'assurances ont fait gonfler de 197 731$ les dépenses liées au département de l'administration. C'est du côté des frais de financement qu'on enregistre des économies de 38% pour une baisse de près de 200 000$.

Par ailleurs, les frais engendrés par l'aréna, le club Tobo-Ski et le centre de loisirs Belle-Vue ont grimpé de 37,5%, soit 205 921$.

Cet excédent de 559 341$ porte le surplus accumulé à 4,5 millions$. La dette à long terme s'élève à 10,4 millions$. Des résultats qui ont fait dire au maire Gilles Potvin que la Ville était en bonne santé financière. «Avec tous les dossiers qu'on a sur la table, c'est une performance enviable», a-t-il commenté.

En effet, la ville a de nombreux gros projets en marche comme la venue des Serres Toundra et le prolongement du réseau d'eau potable. Certains retards ont eu pour effet de réduire les investissements prévus en 2015 de 50%, soit 7,6 milions$ au lieu de 15,5 millions$.

Transport adapté

Saint-Félicien a demandé aux responsables de la corporation du transport adapté d'intensifier les démarches pour réaliser un regroupement avec le service de Roberval.

Des discussions ont lieu depuis longtemps, mais il n'y a toujours pas eu d'entente. «Moi, je considère inconcevable que les usagers de Roberval ne puissent pas bénéficier des services qu'il y a à Saint-Félicien comme la piscine du cégep», a commenté le président de l'organisme Steve Verreault.

Élection

L'élection pour combler le siège #3 de conseiller laissé vacant par la démission de Jérôme Simard pourrait avoir lieu en août ou septembre. La date exacte sera connue lors de la prochaine séance publique du conseil municipal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer