Arthur Gobeil : Néron et Tremblay pas surpris

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Saguenay Jean Tremblay et la chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) Josée Néron ne sont pas surpris de voir déjà des aspirants candidats à la mairie se manifester, comme le président de la Société de la Vallée de l'aluminium (SVA) Arthur Gobeil l'a fait dans Le Progrès-Dimanche.

«C'est un peu tôt, mais c'est normal que ça suscite beaucoup d'intérêt, car le poste de maire est très important», déclare en entrevue téléphonique M. Tremblay, qui ne veut pas commenter spécifiquement la qualité des candidats.

«Je pense que plusieurs personnes ont la capacité pour le faire et j'espère que celles qui m'en ont parlé se présenteront. Ce n'est pas tout le monde qui peut tâter le terrain presque deux ans à l'avance comme M. Gobeil, qui est retraité, parce que ce serait difficile par la suite de continuer leur carrière», poursuit-il.

Pour sa part, la chef de l'opposition à l'hôtel de ville estime qu'il est bien normal de vérifier l'appui de la population de la sorte, mais que lors de la campagne il faudra présenter un programme intéressant aux citoyens. «Nous sommes justement en train de réviser celui de 2013. Ce sont les propositions de chacun qui vont générer un débat.»

Pour une fois, les deux politiciens s'entendent sur un point et affirment que la course à la mairie devra permettre que le développement de la ville se poursuive favorablement. «Il faut aussi créer un rapprochement avec les citoyens», ajoute Josée Néron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer