L'aide médicale à mourir: un bouleversement éthique sans précédent

La professeure Nicole Bouchard, directrice de l'Unité d'enseignement... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La professeure Nicole Bouchard, directrice de l'Unité d'enseignement en études religieuses, éthique et philosophie de l'UQAC

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

PAGE UQAC / L'aide médicale à mourir est une «mutation de notre rapport à la mort». Ce bouleversement éthique, le plus important dans notre société depuis 20 ans, sera le plus grand défi en recherche dans le domaine pour les 15 prochaines années. La plate-forme Le Passage, un outil unique développé par l'UQAC, sera mise à profit pour aborder ce sujet complexe.

La professeure Nicole Bouchard, directrice de l'Unité d'enseignement en études religieuses, éthique et philosophie de l'UQAC, a fait ce constat alors qu'elle croyait que sa fin de carrière pourrait se dérouler plutôt tranquillement. L'entrée en vigueur de la loi québécoise sur les soins de fin de vie, finalement, en décembre, et l'attente de la loi fédérale, d'ici juin, sur le même sujet, a complètement changé la donne.

La spécialiste des rites de passage et des questions éthiques entourant la mort se retrouve maintenant face à son plus grand défi en carrière. Un défi qui la motive particulièrement.

C'est que malgré ce premier pas législatif majeur, les questions éthiques demeurent nombreuses. Autant pour la personne qui fait la demande de l'aide médicale à mourir que pour ses proches, les médecins, les infirmières et les psychologues, la situation, nouvelle, suscite son lot de questions et d'émotions.

«La manière dont on réfléchissait la mort, entre avant et maintenant, c'est tout autre [...]. On a besoin à ce stade-ci de recherches pour explorer ces enjeux. Les impacts doivent être étudiés, des outils d'informations doivent être produits, pour le public et les décideurs», expose la chercheuse, rencontrée à l'université par Le Quotidien.

Ce besoin de sens et d'information, la professeure y est confrontée régulièrement dans le cadre de ses recherches. Elle qui a colligé des histoires de vie, de fin de vie et de deuils sent cette détresse et cette angoisse chez les personnes qu'elle rencontre.

Plate-forme Le Passage

Explorer ce sujet demeure toutefois difficile. Les données, outre purement statistiques, sur l'aide médicale à mourir sont confidentielles. Les chercheurs doivent alors se fier aux témoignages volontaires et confidentiels pour mener des recherches.

D'ici juin, Nicole Bouchard compte donc mettre à profit la plate-forme Le Passage, qu'elle a lancée en novembre 2014 (www.uqac.ca/lepassage). Ce site Internet se veut un espace de dialogue et de soutien entre les personnes malades, en fin de vie, vivant un deuil et leurs proches.

«Tout devra être adapté et transformé à la vitesse grand V, souligne-t-elle. Nous voudrions qu'il devienne un lieu de référence pour obtenir des informations sur l'aide médicale à mourir, partager le résultat de recherches et recueillir les témoignages de personnes, patients, proches et professionnels impliqués.»

Pôle en recherche éthique

En développant l'outil Le Passage avec les ressources et l'expertise de l'université, Mme Bouchard croit que l'UQAC pourrait se positionner comme un pôle en recherche éthique sur l'aide médicale à mourir.

La recherche en éthique à l'UQAC

L'Unité d'enseignement en études religieuses, éthique et philosophie de l'UQAC rassemble quatre professeurs et trois laboratoires.

LARIEP

Le Laboratoire de recherche et d'intervention en éthique (LARIEP) est spécialisé en éthique professionnelle et organisationnelle. Les entreprises ou professionnels de tous les milieux peuvent déposer une demande d'accompagnement au LARIEP pour les aider à aborder de façon collective certains questionnements ou situations vécues.

Laboratoire N.B.É.

La robotique, l'intelligence artificielle, les nanotechnologies, l'homme bionique, le remplacement du travail des humains par des robots sont quelques-uns des sujets surprenants abordés par le Laboratoire N.B.É. Ce nom, donné pour «nano bio éthique», est l'autre appellation donnée au Laboratoire multi et interdisciplinaire de recherche sur les enjeux éthiques et sociaux du développement des nanotechnologies, qui évalue l'impact des technologies sur l'environnement, les humains et la société.

LERARS

L'éthique et la santé spirituelle sont au centre des sujets d'étude du Laboratoire d'expertise et de recherche en anthropologie rituelle et symbolique (LERARS). L'éthique, comme outil pour favoriser une bonne ou une meilleure santé, est ici étudiée. De plus en plus de recherches démontrent, par exemple, que le yoga favorise un traitement plus efficace, lorsque pratiqué en marge d'un traitement pour un cancer.

Prochaines semaines

Le contenu de cette page sera consacré au courant des prochaines semaines au Département des sciences humaines de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Il s'agit des derniers thèmes abordés ici dans le cadre de l'année universitaire 2015-2016. La page UQAC sera ensuite de retour à l'automne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer