Centraide: 1,5 M$ pour les organismes régionaux

La présidente de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marie-Karlynn Laflamme, et... (Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil)

Agrandir

La présidente de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marie-Karlynn Laflamme, et son directeur général, Martin St-Pierre, ont présenté le rapport annuel de l'organisation mardi soir.

Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean a remis 1 482 272 $ à près d'une centaine d'organismes de la région en 2015 et a franchi un cap important dans les investissements de donateurs dans des fonds spéciaux grâce à un partenariat avec la communauté des Augustines de la miséricorde de Jésus.

La dizaine de fonds gérée par la Fondation communautaire Saguenay-Lac-Saint-Jean atteint maintenant un capital de plus de 400 000 $, dont les intérêts dégagés peuvent s'additionner à la campagne annuelle de l'organisation. Les soeurs ont créé un fonds à leur nom cette année en investissant un capital de 100 000 $.

«Comme la communauté devenait de moins en moins nombreuse à Chicoutimi et qu'elle se regroupait avec celle de Québec, nous voulions trouver un moyen que la générosité dont les soeurs ont fait preuve depuis les 35 ans d'existence de Centraide reste vivante. C'est un héritage qu'elles nous laissent. Même quand elles ne seront plus là, les soeurs seront toujours proches des démunis et nous pourrons en profiter à perpétuité», explique le directeur général Martin St-Pierre, en marge de l'assemblée générale annuelle mardi soir à l'Hôtel Universel à Alma.

Au cours de la rencontre où étaient présents une quarantaine de représentants des organismes communautaires soutenus, le mandat de la présidente du conseil d'administration Marie-Karlynn Laflamme a été reconduit. Alors qu'environ 1,96 M $ ont été amassés en 2015, celle-ci espère bien atteindre un objectif de deux millions pour sa sixième année à ce poste.

«On est passé tout près! C'était vraiment une année record, une année wow! Même si on dit qu'on est dans une sorte de marasme économique, étonnamment, les gens sont plus généreux. On espère que ça va continuer comme ça, car le défi est tout aussi grand et les besoins sont croissants», confie-t-elle.

Centraide veut trouver des moyens originaux de financement. Dans la dernière campagne, plus de 60 % des dons provenaient d'employés en milieu de travail. Également, le nombre de grands donateurs, soit les personnes qui remettent plus de 500 $, a augmenté significativement dans la dernière année en passant à 408.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer