CS Lac-Saint-Jean: le tarif de garde restera à 12$

La présidente de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean,... (Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil)

Agrandir

La présidente de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, Roxanne Thibeault, entourée de la vice-présidente Nancy Verreault et de la directrice générale, Christine Fortin.

Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean (CSLSJ) maintiendra son tarif quotidien à 12 $ pour le service de garde lors des journées pédagogiques pour la prochaine année scolaire, même s'il reste un manque à gagner de 4 $ pour combler la baisse de l'allocation provenant de Québec.

Pour 2015-2016, Québec a décidé d'accorder 7,93 $ par jour au lieu de 16,39 $. La CSLSJ avait donc haussé de 3,65 $ le coût demandé aux parents dans son dernier budget, pour un total de 12 $, et de porter ce tarif à 16 $ l'année suivante afin de remédier complètement au manque.

Or, depuis cette mesure, l'achalandage dans les services de garde a baissé de 13 %. Certains ont même fermé lors de certaines journées.

La perte de revenus est évaluée à environ 37 000 $.

« C'est mieux de supporter un tarif moins élevé plutôt que de continuer à avoir moins de demandes dans les services de garde », résume la directrice générale Christine Fortin, en marge du conseil des commissaires tenu mardi soir à Alma.

Ceux-ci ont adopté une résolution traduisant leur volonté « de maintenir l'accessibilité aux services de garde pour les familles tout en considérant les impératifs liés à l'équilibre budgétaire », peut-on lire dans le document déposé.

Entretien des bâtiments

Par ailleurs, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport a confirmé une aide de près de 2,5 M$ à la commission scolaire pour le maintien des bâtiments, en vertu du Plan québécois des infrastructures.

L'argent sera notamment investi dans des projets de décontamination de terrains, de remplacement de fenêtres et de systèmes de ventilation, de rénovation d'installations sanitaires et de réfection de murs extérieurs.

Entre autres, le Pavillon Goyer, l'école Curé-Hébert, le Pavillon Wilbrod-Dufour et l'école secondaire Camille-Lavoie profiteront d'investissements.

« C'est certain qu'il y a toujours quelque chose à faire, accorde la présidente de la CSLSJ, Roxanne Thibeault. Ça va nous permettre de continuer d'offrir des lieux d'accueil vraiment intéressants pour nos élèves. Nous sommes chanceux parce que nous sommes capables de faire des mises à jour dans l'entretien régulièrement. »

Les commissaires ont aussi décidé de réinvestir 400 000 $, à partir d'une somme dégagée après la révision des prévisions budgétaires de cette année, pour « soutenir les écoles, les centres et les services dans la réalisation de leur mission ». Les détails exacts de ces projets ne sont pas encore connus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer