«Une très belle façon de fermer la boucle» pur Bédard

Stéphane Bédard a confié avoir eu beaucoup de... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Stéphane Bédard a confié avoir eu beaucoup de plaisir pendant cette campagne où il a effectué différentes tâches que les militants doivent souvent accomplir dans l'ombre.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Stéphane Bédard et Janick Tremblay ont savouré une première soirée électorale sans devoir s'offrir tout le stress que doit vivre le candidat lors de l'égrenage des résultats qui n'en finit plus, et ce, jusqu'à ce que les grands organes d'information mettent un terme au supplice en déclarant le candidat élu.

«C'est beaucoup plus agréable de vivre ça comme militante que comme la conjointe du député», a lancé avec un certain humour la conjointe de Stéphane Bédard qui ne semble vraiment pas s'ennuyer de l'ancienne vie du couple. Elle était surtout heureuse de constater que l'aventure politique de son conjoint prenne fin sur une note aussi joyeuse avec une victoire décisive de la candidate Mireille Jean.

«C'est une très belle façon de fermer la boucle. On ne voulait pas que ça se termine dans l'amertume», ont convenu Janick Tremblay et Stéphane Bédard. La démission du député de Chicoutimi avait jeté une douche froide sur les partisans de la famille Bédard, et lundi soir, tout le groupe était à nouveau réuni.

Stéphane Bédard a confié avoir eu beaucoup de plaisir pendant cette campagne où il a effectué différentes tâches que les militants doivent souvent accomplir dans l'ombre. Son père Marc-André a également vécu des moments difficiles lors de la démission de son fils, mais a aussi mis l'épaule à la roue pour la cause et surtout maintenir la flamme souverainiste dans Chicoutimi.

Stéphane Bédard ne l'a pas exprimé aussi clairement, mais c'est lundi soir qu'il a véritablement cessé d'être le député de Chicoutimi avec une certaine satisfaction du devoir accompli. Au cours des prochains jours, il expédiera aux Archives nationales du Québec une vingtaine de caisses de documents officiels qu'il a soigneusement choisis et qui résument les 19 ans de sa carrière politique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer