Expo agricole: le changement à l'aide financière inquiète

Le directeur général de l'Expo agricole de Chicoutimi,... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le directeur général de l'Expo agricole de Chicoutimi, Louis-Joseph Jean.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Stagiaire - Le directeur général de l'Expo agricole de Chicoutimi, Louis-Joseph Jean, s'inquiète du manque d'information dont il dispose au sujet du nouveau programme d'aide financière que le gouvernement offre à ce genre d'exposition.

Depuis quelques années, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) vient en aide aux foires agricoles de la province, afin de permettre aux petits producteurs de se faire connaître. Par contre, cette année, les fonds seront modifiés et les organisateurs de ces événements n'ont toujours pas été mis au courant des changements.

« On devait nous présenter le nouveau programme vers la fin mars. Sauf qu'on est presque à la mi-avril et on est toujours dans le néant », mentionne M. Jean.

Il ajoute qu'il ne connaît rien des nouvelles mesures qui pourraient être entreprises par le MAPAQ et de leurs éventuelles conséquences. « Ça se peut que ça ait un impact ici, mais je ne pourrais pas le dire. Je ne sais pas, parce que je n'ai pas assez d'information! »

Le directeur général assure toutefois que l'édition 2016 de l'Expo agricole de Chicoutimi, qui se déroulera vers la fin du mois de juillet, aura bel et bien lieu.

L'exposition provinciale abandonnée

Ce silence radio du gouvernement est d'ailleurs l'une des raisons qui ont poussé la Société d'agriculture de Montmagny à abandonner la tenue de l'exposition agricole provinciale. Le peu de bénéfices et le manque de visiteurs ont également motivé cette décision. C'est la deuxième fois en cinq ans que la finale québécoise du concours de jugement d'animaux change de main.

« Ça ne change pas grand-chose pour Chicoutimi, raconte Louis-Joseph Jean. C'est surtout une perte pour les jeunes éleveurs, qui manquent une opportunité d'aller participer à un concours pour se faire connaître. »

Il espère que le MAPAQ maintiendra les jugements d'animaux provinciaux, malgré les changements.

« Il y a une assemblée générale de l'association des expositions agricoles le 29 avril. J'espère qu'on aura plus d'information d'ici là pour qu'on puisse en discuter », conclut M. Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer