• Le Quotidien > 
  • Actualités 
  • > De passage à l'école Saint-Joseph d'Alma : Giovanni Apollo se joint à la fête 

De passage à l'école Saint-Joseph d'Alma : Giovanni Apollo se joint à la fête

Le chef Giovanni Apollo s'est fait plaisir en... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le chef Giovanni Apollo s'est fait plaisir en travaillant avec les élèves de l'école primaire Saint-Joseph d'Alma.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une soixantaine de jeunes du primaire de l'école Saint-Joseph d'Alma ont reçu la visite de Giovanni Apollo, vendredi midi, dans le cadre de l'activité Un chef à l'école. Durant une heure de dîner festive, les participants ont échangé un repas avec l'aide du chef cuisiner.

Le chef Giovanni Apollo a bien rigolé avec... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 1.0

Agrandir

Le chef Giovanni Apollo a bien rigolé avec les jeunes.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

L'activité se tenait en lien avec la troisième édition de la Quinzaine des saveurs almatoises. Pour l'occasion, les étudiants ont choisi de toucher à la cuisine mexicaine, décor inclus. Chili, tortillas et fajitas étaient au menu du jour. À voir le visage des jeunes mousses et des organisateurs, tous ont semblé apprécier.

Malgré un léger retard, Giovanni Apollo a rapidement mis la main à la pâte afin d'aider dans les derniers préparatifs. Il a d'ailleurs reçu un accueil triomphal à son arrivée.

«Depuis l'âge de six ans que je veux être cuisinier et mon père voulait que je sois prêtre, a partagé M. Apollo avec le sourire, en jurant toutefois être sérieux. Ce que je peux dire aux jeunes, c'est de se lancer, mais à une seule condition, de le faire avec passion comme chaque chose qu'ils vont faire dans la vie.»

À propos de sa visite à l'école Saint-Joseph, le chef invité de la Quinzaine des saveurs a fait savoir que c'était la première fois qu'il participait à ce genre d'activité avec des jeunes étudiants au Québec. Il a déjà pris part à un événement du genre au Laos, un pays d'Asie du Sud-Est.

«La jeunesse, c'est notre richesse et si on ne s'en rend pas compte, on est mieux de faire autre chose», a partagé Giovanni Apollo, qui a reçu un tablier et un chapeau de chef aux couleurs de la cantine de l'école.

«Je suis réellement heureux d'être ici. Avant d'être une personnalité du public, je suis cuisinier et cette activité est parfaite pour moi.»

La présidente de la Quinzaine des saveurs, Linda Décoste, s'est réjouie de pouvoir compter sur la présence du réputé chef, mais également de tenir une activité qui dépasse les murs des restaurants almatois.

«On voulait faire quelque chose de différent et ne pas rester seulement dans les restaurants, a exprimé celle qui est également propriétaire de l'auberge-bistro Rose&Basilic d'Alma. On désirait aussi laisser une plus grande place aux jeunes et se rendre dans l'une des plus grandes écoles de la région est l'occasion parfaite.»

Histoire de laisser un héritage, l'équipe de la Quinzaine des saveurs a fourni de l'équipement culinaire à la cantine de l'école Saint-Joseph, appuyé par une commanditaire de la compagnie régionale Eugène Allard.

Projet accrocheur

Les jeunes qui ont participé à ce dîner spécial vendredi n'ont pas été choisis au hasard. Il s'agit d'élèves impliqués dans la Cantine santé de l'école Saint-Joseph, un projet dont Geneviève Bergeron est l'une des principales responsables.

«C'est un projet qui sert à favoriser la persévérance scolaire, à travailler les habiletés sociales et améliorer les saines habitudes de vie, tout ça par le biais des expériences culinaires, a expliqué l'éducatrice. Ce sont des jeunes ciblés, qui ont besoin d'être accrochés. Notre moyen de le faire est de cuisiner avec eux.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer