DERYtelecom change de mains

Fondée en 1954 par Gilles Déry, DERYtelecom est... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Fondée en 1954 par Gilles Déry, DERYtelecom est une compagnie de câblodistribution qui désert principalement les marchés en région. Le siège social de l'entreprise, qui compte 200 employés, est basé à La Baie. Et aucun changement d'adresse n'est prévu dans les plans. Tous les emplois seront conservés, promettent les nouveaux associés.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le troisième plus important câblodistributeur au Québec, après Vidéotron et Cogeco, DERYtelecom change de mains. Quatre membres de la direction de l'entreprise ont racheté la compagnie.

Afin d'épauler les nouveaux propriétaires dans l'aventure, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Capital croissance PME (CCPME) - un fonds d'investissement capitalisé à parts égales entre la Caisse et Capital régional et coopératif Desjardins - et BDC Capital investissent chacun cinq millions$ dans l'entreprise, pour un total de 15 millions$.

«L'argent va permettre notamment de moderniser les services déjà en place en région et poursuivre la croissance de la compagnie», indique au Soleil la directrice des communications et du marketing, Nathalie Gagnon, qui fait partie du quatuor des nouveaux patrons.

Fondée en 1954 par Gilles Déry, DERYtelecom est une compagnie de câblodistribution qui désert principalement les marchés en région. Le siège social de l'entreprise, qui compte 200 employés, est basé à La Baie. Et aucun changement d'adresse n'est prévu dans les plans. Tous les emplois seront conservés, promettent les nouveaux associés.

Depuis quelques semaines, plusieurs mouvements financiers laissaient planer la possibilité d'une transaction. Des documents de la firme GDLCrédit Ressource montrent d'ailleurs que l'entreprise a enregistré près de 115 millions$ en hypothèques immobilières commerciales au cours des derniers mois.

Outre le Saguenay-Lac-Saint-Jean, DERYtelecom est présente dans sept régions au Québec, soit Charlevoix, le Bas-Saint-Laurent, Lanaudière, les Laurentides, l'Outaouais, la Montérégie et Portneuf. Elle est également copropriétaire depuis 2006 de Câble Axion, qui dessert plusieurs municipalités dans la Beauce en services de câblodistribution et d'Internet.

Les nouveaux propriétaires Bryan Godbout, Nathalie Gagnon, Éric Banville et Cédric Tardif promettent de poursuivre l'expansion de la compagnie.

«C'est une bonne nouvelle. On continue les valeurs, on continue aussi dans l'axe de développement de l'entreprise. [...] Conservé toute l'entreprise en région, je pense que cela rassure tout le monde», dit Mme Gagnon.

Aucun changement dans les services n'est donc à prévoir, du moins, à court terme. «Ça fait trois ans qu'on travaille à arranger l'entreprise pour continuer des années encore. On évolue et on va continuer d'évoluer au cours des prochaines années», indique M. Godbout, directeur général. Celui-ci possédait déjà des parts minoritaires dans DERYtelecom avant la transaction. «C'est important de garder nos entreprises en région en forme et de continuer la croissance», poursuit-il.

À travers la province, DERYtelecom sert de gagne-pain à près de 300 employés. Depuis deux ans, l'entreprise a créé 89 emplois. Et la famille pourrait-elle encore s'agrandir?

Aucun pourparler n'est en cours, stipule Mme Gagnon, ajoutant toutefois que l'entreprise est toujours à la recherche d'occasions d'affaires. «Notre but est de continuer de faire croître l'entreprise», conclut-elle.

DERYtelecom compte près de 100 000 clients-services au Québec. Elle offre des services de câblodistribution, d'Internet et de téléphonie dans près de 200 municipalités.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer