Important dégât d'eau au CLSC de Chicoutimi

Une importante infiltration d'eau est survenue vendredi matin... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Une importante infiltration d'eau est survenue vendredi matin au CLSC de Chicoutimi, situé sur la rue Hôtel-Dieu.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Une infiltration d'eau a provoqué la fermeture temporaire de certains bureaux du CLSC de Chicoutimi, vendredi matin.

L'infiltration d'eau a provoqué l'effondrement de tuiles du... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

L'infiltration d'eau a provoqué l'effondrement de tuiles du plafond au troisième étage du CLSC de Chicoutimi, hier.

Photo courtoisie

L'eau s'est répandue à la grandeur du bâtiment situé au 411 rue Hôtel-Dieu, mais le troisième étage de l'immeuble a été particulièrement touché. Plusieurs tuiles du plafond se sont effondrées.

Le Service de sécurité incendies de Saguenay a dépêché des pompiers sur les lieux afin de vérifier s'il y avait risque d'incendie. Un enquêteur de la CSST s'est aussi rendu sur place puisqu'un employé a déposé une plainte formelle. Le sinistre aurait été causé par la fonte des neiges et les précipitations enregistrées jeudi.

La direction des communications du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) a diffusé un communiqué de presse en début d'après-midi pour annoncer la reprise des activités au CLSC.

«Nous avons pu constater les dégâts à plusieurs endroits au troisième étage de l'édifice. Certaines zones de travail ont été fermées. Le CIUSSS s'est donc assuré qu'il n'y avait aucun risque pour les usagers et les employés. Ces derniers ont pu réintégrer leurs bureaux. Tous les services sont maintenus», a précisé Marc-Antoine Tremblay, conseiller en communications. Le propriétaire de l'immeuble a été rencontré par la direction du CIUSSS, qui a signé un bail à long terme avec Paul Boivin. Cet engagement était tributaire de la réalisation, par l'homme d'affaires, d'un projet de 16 millions $ dans l'enceinte du Carrefour Racine. L'objectif de M. Boivin est de fournir des espaces qui seraient loués à la Ville afin d'héberger plusieurs organismes culturels. Interrogé par Le Progrès-Dimanche en 2015, le propriétaire prévoyait la livraison du bâtiment pour l'automne 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer