À 10 ans, il fuit sa famille d'accueil en pleine nuit

Un enfant de 10 ans qui déambulait près du centre-ville de Chicoutimi en... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Un enfant de 10 ans qui déambulait près du centre-ville de Chicoutimi en pantoufles et en pyjama a été cueilli par les policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) vers 3 h 30, mercredi matin.

Le jeune a quitté son foyer d'accueil de Chicoutimi-Nord après avoir eu un différend avec la famille. C'est un citoyen qui a communiqué avec les policiers après avoir aperçu l'enfant errer dans le secteur du boulevard Tadoussac. Un chauffeur de taxi, Steeve Tremblay, qui a vu le jeune près de l'intersection de la rue Sainte-Anne et boulevard du Saguenay, est demeuré avec lui jusqu'à l'arrivée des policiers.

Le chauffeur de taxi venait de s'engager dans la bretelle du boulevard du Saguenay qui mène au pont Dubuc lorsqu'il a aperçu le garçon, assis, au pied d'un panneau de signalisation. «Je me suis mis de reculons, et je suis allé voir le garçon», raconte le chauffeur de l'entreprise Taxis unis de Chicoutimi, mercredi en soirée, lors d'un entretien avec Le Quotidien.

Le garçon portait une tuque et un manteau par-dessus son pyjama. Il ne semblait pas souffrir du froid, était calme et ne semblait pas blessé. Gêné, il a tout d'abord répondu au chauffeur qu'il allait se trouver une maison où aller. «Je lui ai dit que je ne pouvais pas le laisser là. Je ne pouvais pas le laisser comme ça. Il ne voulait pas trop, mais il a fini par s'asseoir en arrière», relate-t-il.

Steeve Tremblay avait aperçu une auto-patrouille qui venait d'intercepter une voiture sur le boulevard du Saguenay, non loin de là. Il s'est dirigé vers les policiers, qui lui ont demandé de se stationner à proximité, avant d'aller à sa rencontre et de prendre l'enfant en charge.

Le tout s'est passé rapidement, et l'enfant et l'homme n'ont pas échangé sur ce qui avait amené le garçon à l'extérieur. «Je me doutais bien qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas, pointe cependant le chauffeur. Ce n'est pas normal de trouver un jeune de cet âge-là dehors à 3h du matin. On ne sait pas sur qui il aurait pu tomber», ajoute le chauffeur qui travaille de nuit et qui pratique ce métier depuis quatre ans.

La DPJ avisée

Responsable des relations publiques à la SPS, l'agent Bruno Cormier a précisé que le jeune a été pris en charge, puis retourné chez lui. La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a été avisée.

Le Centre jeunesse est dorénavant regroupé sous l'égide du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Conseillère en communications, Karine Gagnon n'a pu fournir de détails concernant le sort de l'enfant et l'intervention de la DPJ.

«On ne peut pas en parler. Comme ça touche le dossier d'un usager, on est soumis à des règles de confidentialité», a-t-elle précisé.

Avec Myriam Gauthier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer