Couillard rassuré par Alfredo Barrios

Le premier ministre Philippe Couillard, accompagné de  la... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard, accompagné de  la candidate dans Chicoutimi Francyne T. Gobeil, a visité l'entreprise Cycles Devinci.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Le premier ministre Philippe Couillard se montre rassuré par les propos tenus par le président mondial de Rio Tinto, Alfredo Barrios, concernant l'avenir de la production d'aluminium au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

De passage mardi après-midi à l'usine de montage de vélos Devinci, en compagnie de la candidate à l'élection partielle dans Chicoutimi, Francyne T. Gobeil, M. Couillard a mentionné que le grand patron de RT lui a assuré que l'implication au Saguenay-Lac-Saint-Jean de la société est profonde. Selon lui, le travail se poursuit notamment pour la continuité de la production d'alumine à l'Usine Vaudreuil jusqu'en 2047 ainsi que les investissements de 300 M$ réalisés annuellement pour le maintien en état des installations régionales.

AP60

En ce qui concerne la concrétisation des phases 2 et 3 d'AP60, M. Couillard rappelle que M. Barrios a été plutôt franc lorsqu'il a mentionné qu'il n'était pas question de hausser la production d'aluminium dans la région compte tenu de la baisse des prix du métal gris.

Lorsqu'on lui rappelle qu'Alcan avait pris des engagements envers la région au milieu des années 2000, M. Couillard a indiqué que la haute direction est très au fait de l'entente de 2007, sauf que le contexte mondial n'est pas favorable. Il a indiqué qu'il est tout de même important que les investissements reliés à l'entretien des usines d'une valeur de 300 M$ se poursuivent.

M. Couillard a affirmé qu'il a interrogé M. Barrios concernant la dernière annonce de regroupement administratif des alumineries. M. Barrios aurait affirmé que les pertes toucheraient des postes administratifs seniors qui seraient abolis par attrition.

La visite de M. Couillard chez Devinci l'a ravi puisqu'il a affirmé qu'il s'agit d'un bel exemple d'une entreprise manufacturière oeuvrant dans le secteur de l'aluminium qui exporte à l'étranger son savoir-faire.

Présence sur le terrain

Mme Gobeil a pour sa part déclaré que sa priorité, si elle est élue, sera d'être présente dans son compté afin de défendre les idées des électeurs ainsi que la position du gouvernement. «Je m'occupe de moi. J'ai fini de visiter le parc industriel. Je pars le matin à 7 h et j'arrive chez moi à 20 h. Je n'écoute pratiquement pas les nouvelles.»

Elle a précisé que les sujets qui préoccupent davantage les citoyens concernent l'environnement et la réglementation qui l'encadre, les emplois étudiants et les offres de stages ainsi que la variété de cours offerts dans la région.

La candidate a mentionné ne pas avoir d'appréhensions particulières concernant sa participation, mercredi, au débat de deux heures organisé par le MAGE-UQAC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer