Mine de niobium à Oka: projet dénoncé

La mine Niobec... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

La mine Niobec

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un projet de mine de niobium à Oka suscite l'opposition de citoyens du secteur, qui s'appuient sur l'exploitation et les façons de procéder de la mine Niobec de Saint-Honoré pour dénoncer le projet du promoteur, Eco-Niobium.

Le nouveau promoteur Eco-Niobium a débuté un processus de consultation pour faire connaître son projet de mine de niobium, rapportait Radio-Canada la semaine dernière. La minière souhaiterait exploiter un ancien site qui l'avait été dans les années 60 et 70. Les droits miniers appartiennent cependant toujours à l'entreprise Niocan, qui souhaitait relancer le projet, mais qui avait été rejeté par référendum en 2000.

Une page Facebook, «Contre la mine de niobium à Oka», a été créée le 16 mars pour s'opposer au projet du nouveau promoteur. La page, qui a comme photo de profil un symbole d'énergie nucléaire, a récolté jusqu'à maintenant près de 550 mentions «J'aime».

Les administrateurs de la page partagent les informations trouvées sur les promoteurs et leurs précédents projets, ainsi que des documents au sujet de la mine Niobec. Niobec est la seule mine productrice de niobium sous forme de ferroniobium dans la province.

Les rejets environnementaux de Niobec sont dénoncés, ainsi que la fréquence et les vibrations ressenties par les citoyens à proximité lors des dynamitages nécessaires à la production. Le processus d'expropriation est aussi source d'inquiétudes pour le groupe.

Les responsables de la page n'ont pas répondu à la demande d'entrevue du Quotidien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer