Traitement des déchets: Gazon Savard au Registre des lobbyistes

L'entreprise Gazon Savard met tout en oeuvre pour maximiser ses chances... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

L'entreprise Gazon Savard met tout en oeuvre pour maximiser ses chances d'obtenir le contrat de traitement des déchets à Saguenay.

La compagnie de Chicoutimi, qui se spécialise dans le compostage industriel, s'est inscrite au Registre des lobbyistes du Québec dans le but de présenter un projet pour «l'attribution d'un contrat pour le traitement des ordures ménagères (recyclage, biométhanisation, compostage et un site d'enfouissement)».

Dès 2013, la directrice Marcelle Tremblay confiait au Progrès-Dimanche que son entreprise avait livré une présentation aux dirigeants de Promotion Saguenay, chargée de dénicher une solution pour le traitement des déchets après 2017. C'est à ce moment que le lieu d'enfouissement technique du boulevard Talbot, aux limites de Laterrière, atteindra sa capacité maximale. Depuis, Saguenay a conclu une entente avec la Régie des matières résiduelles (RMR) de Lac-Saint-Jean-Est pour l'enfouissement des ordures qui ne peuvent être valorisées. Par contre, la Ville doit toujours dénicher une solution pour traiter les matières putrescibles. Le gouvernement du Québec oblige désormais les municipalités à revaloriser un certain pourcentage de ces déchets.

Le maire Jean Tremblay s'est rendu en Allemagne en 2011 pour observer des procédés de biométhanisation. Il a fait la même chose récemment à Saint-Hyacinthe. Il se trouve actuellement à Londres, où il visite des usines de compostage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer