La petite Hélixane perd son combat contre la leucémie

La petite Hélixane a perdu son combat contre... (Archives courtoisie)

Agrandir

La petite Hélixane a perdu son combat contre le cancer, samedi matin.

Archives courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La petite Hélixane Nourry, 5 ans, a malheureusement perdu son long combat contre la leucémie qui l'affligeait, samedi matin, à Montréal.

«C'est avec une douleur immense que nous vous informons que notre petit ange a pris son envol ce matin (hier) à 11 h. Elle nous a quittés sereinement, dans mes bras qui la berçaient. Merci à vous tous qui avez cru en elle (sic)», a publié sa mère Karine St-Pierre dans le groupe Facebook «Ensembles pour Hélixane», où on recense plus de 1800 membres.

De nombreux messages de sympathies ont afflué à la suite de la publication annonçant la triste nouvelle. Au moment d'écrire ces lignes, on en comptait près de 300.

Josée Gagnon, qui travaille pour les Clowns thérapeutiques du Saguenay, a bien connu la jeune Hélixane. Elle a laissé un témoignage empreint de tristesse. «Hélixane, ma belle petite amie. Tu étais la petite fille la plus enjouée que la terre ait portée. Le Bon Dieu et ses anges n'ont qu'à bien se tenir parce que tu vas brasser le paradis comme jamais. Je t'aime ma belle amie. Tu as été forte comme pas une. Tu es partie où tu as senti que tu devais aller maintenant après cette longue bataille avec ta famille. [...] Fais de la magie pour aider ta famille à surmonter cette perte si grande que celle de ne plus t'entendre rire (sic)», écrit-elle.

Selon ce qui a pu être lu sur le groupe Facebook, Hélixane a connu des moments difficiles dans les derniers jours, qui laissaient craindre au pire. «Hélixane a fait de grosses convulsions lorsqu'ils ont essayé de lever le coma. L'IRM ne montrait pas de signes d'amélioration non plus. Suite à tout ça, ils ont décidé de la remettre dans un coma très profond et d'atteindre un état qui se nomme ''burst suppression''. Il s'agit d'éliminer toute activité électrique de son cerveau pour faire comme un "reset". Le burst suppression a été difficile à atteindre. Elle reçoit présentement les doses maximales de pentobarbital (le barbiturique qui la garde dans le coma) avec en surplus des bolus de ce même médicament pour augmenter l'effet (sic)», a expliqué la mère d'Hélixane.

La petite fille avait reçu son verdict de leucémie en avril 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer