Brigadiers: la lenteur des négociations déplorée

Une mobilisation des brigadières et brigadiers de Saguenay... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Une mobilisation des brigadières et brigadiers de Saguenay s'est tenue devant l'hôtel de ville de Saguenay, mardi.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des brigadières et brigadiers affiliés à la CSN se sont mobilisés devant l'hôtel de ville de Saguenay, mardi matin, dans le but de dénoncer la lenteur des négociations avec l'employeur.

Des brigadières et brigadiers... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Selon le président régional de la CSN, Engelbert Cottenoir, seulement quatre rencontres ont eu lieu entre les employés et la Ville depuis l'échéance de la convention collective, le 31 août dernier. Les revendications salariales font aussi partie des points de litige. Selon les chiffres du syndicat, les brigadières et les brigadiers ont un taux horaire de 13,62 $ sur une semaine de 16 heures. Des villes comme Trois-Rivières et Lévis payent leurs employés 17,41 $ et 17,96 $ de l'heure respectivement, en plus d'avoir un nombre d'heures rémunérées plus élevé.

« Saguenay offre seulement deux pour cent d'augmentation, ce qui équivaut à environ 25 sous de l'heure, a souligné M. Cottenoir, qui n'a pas senti d'ouverture de la Ville à ce sujet. C'est une question de respect et de reconnaissance par rapport au travail qui est fait et à la contribution de la sécurité des enfants. C'est également une question d'équité avec les autres brigadiers du Québec. »

Pour l'instant, des moyens de pression plus lourds ne font pas partie des plans de la CSN.

« On espère toujours qu'il y ait des avancées à la table de négociations et que celles-ci aboutissent à un règlement, a souhaité Angelbert Cottenoir. Le déroulement des négociations va dicter le rythme des futures mobilisations. »

Une prochaine rencontre avec l'employeur est prévue mercredi. Le Syndicat des brigadières et brigadiers scolaires représente plus de 90 membres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer