Compostage et aluminium: le maire ira en Angleterre

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, visitera le... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, visitera le siège social de Rio Tinto, en Angleterre. Il veut, entre autres, discuter du site d'entreposage des résidus de bauxite de l'Usine Vaudreuil.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, s'envolera pour l'Angleterre au cours des prochains jours. Il profitera de son voyage pour aller rencontrer des experts en compostage, en plus de se rendre au siège social de Rio Tinto, où il a déjà rendez-vous.

«Je vais pour y rencontrer des dirigeants. Mes rendez-vous sont pris. Je veux entre autres discuter du lac de boue rouge et des phases 2 et 3 du projet AP-60. J'ignore ce que ces rencontres vont donner, mais ça risque d'être fort intéressant», a indiqué le maire.

Questionné à savoir quel était l'avis de la municipalité concernant le site d'entreposage des résidus de bauxite de l'Usine Vaudreuil, le maire n'a pas voulu s'étendre sur le sujet pour le moment. Il a toutefois affirmé comprendre l'inquiétude des citoyens du secteur.

Le site sera rempli au maximum de sa capacité dans sept ans, soit en 2022. La multinationale laisse entendre que l'avenir de l'Usine Vaudreuil est menacé si aucune solution n'est trouvée d'ici là.

Le maire Tremblay profitera également de son voyage pour se renseigner sur le compostage. Il cherche une solution depuis quelque temps concernant le traitement des matières organiques à Saguenay.

Au début du mois, il s'était rendu à Saint-Hyacinthe, afin de visiter une usine de biométhanisation. Toutefois, la réflexion du maire penche plutôt vers le compostage. «Je vais rencontrer des champions en compostage en Angleterre et probablement que ça va approfondir ma réflexion à ce sujet», a affirmé Jean Tremblay. Rappelons que les municipalités du Québec ont jusqu'en 2020 pour choisir la manière dont elles traiteront leurs matières putrescibles. Le maire Tremblay veut prendre une décision avant la fin de son mandat.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer