300 cyclistes pour les 30 ans du Tour solidaire

Marie-Hélène Forest, directrice du CSI, Véronique Frigon, membre... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Marie-Hélène Forest, directrice du CSI, Véronique Frigon, membre du comité organisateur, l'athlète Jessica Bélisle, porte-parole de la 30e édition, et Luc Beaudet, président du Groupe Gran Fondo Éco, invitent la population à s'inscrire à la 30e édition du Tour solidaire.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Près de 300 cyclistes sont attendus sur la Véloroute des Bleuets, du 12 au 14 août, pour la 30e édition du Tour solidaire. L'ultracycliste surnommée la «cyclovore», Jessica Bélisle, a été choisie pour représenter cette populaire randonnée, qui sert à financer les projets du Centre de solidarité internationale (CSI) en Équateur, au Burkina Faso et au Sénégal. L'athlète de Trois-Rivières a récemment complété un périple de 5000 km au Canada.

«J'ai relevé ce défi seule avec mon vélo de route et mon sac à dos comme seuls compagnons de voyage en à peine 23 jours», a commenté l'athlète qui s'est dite très honorée d'avoir obtenu le titre de porte-parole du Tour solidaire 2016.

Pour cette 30e édition, le CSI a également développé un partenariat avec le Groupe Gran Fondo Éco, une entreprise spécialisée dans l'organisation d'activités festives et sportives. L'entreprise épaulera le Groupe Encadreur Expert qui offre quant à lui des services d'encadrement cyclistes et sportifs. Un petit plus qui vient ajouter à la qualité de l'événement et à la sécurité des participants.

«Le Tour solidaire est un événement cycliste unique en son genre. La formule rassemble autant les cyclistes débutants que les plus expérimentés autour de la magnifique Véloroute des Bleuets et ses délices en plus de porter des valeurs de solidarité et d'entraide», exprime Luc Beaudet, président du groupe Gran Fondo Éco, qui a eu la piqûre de l'événement après avoir participé à l'édition 2015.

Encore une fois cette année, des boucles supplémentaires seront offertes pour respecter le rythme de chacun. La traditionnelle randonnée offre un parcours de base de 256 km, mais les plus aguerris pourront pédaler jusqu'à 360 km en empruntant les boucles.

En plus de découvrir la région et son terroir, les participants soutiennent les initiatives du CSI en s'inscrivant à la randonnée annuelle. En 2016, l'organisation déploiera des projets traitant d'agroécologie et d'accès à l'eau en Équateur et de projets visant le renforcement organisationnel de groupements de femmes au Burkina Faso et au Sénégal. Plus de 600 familles africaines seront appuyées par ces initiatives.

L'inscription pour les trois jours est de 275$, ce qui inclut notamment l'hébergement, les repas, le transport des bagages, la sécurité, l'animation, etc. Il est aussi possible de s'inscrire pour un ou deux jours de randonnée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer