Jean Lamarre à la présidence d'Arianne Phosphate

Arianne Phosphate travaille à la réalisation du projet... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Arianne Phosphate travaille à la réalisation du projet d'exploitation d'une mine d'apatite au lac à Paul.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Société minière Arianne Phosphate, qui développe un projet de mine d'apatite à ciel ouvert sur le site du lac à Paul au nord du Lac-Saint-Jean, a procédé à la nomination de Jean Lamarre au poste de président du conseil d'administration.

La nomination a été annoncée lundi matin, au même titre que celle de Brian Orstoff au poste de chef de la direction de la société. 

Il s'agit pour l'entreprise d'un nouveau venu dont les contacts sur la scène internationale pourraient aider à la recherche de partenaires financiers ou de clients majeurs pour les trois millions de tonnes de concentré de phosphate que la mine pourrait extraire sur une base annuelle.

Hautes responsabilités

«De 1977 à 1992, M. Lamarre a occupé divers postes stratégiques comportant de hautes responsabilités. Il a notamment été CFO du Groupe Lavalin, une des plus importantes firmes d'ingénierie au monde offrant des services IAC&IAGC dans de nombreuses industries, incluant une présence très importante dans l'industrie minière», indique le communiqué de la minière pour présenter son nouveau président.

Selon Pierre Fitzgibbon, un autre membre du conseil d'administration spécialisé dans les montages financiers d'entreprises, les réalisations antérieures du nouveau président dans de grands projets de construction, les contacts avec les deux paliers de gouvernement de même que son réseau de connaissances au sein de grandes entreprises canadiennes ne pourront qu'aider au développement du projet de mine du lac à Paul. 

«Ce sont des atouts inestimables alors que nous entrons dans la phase de construction de notre projet du lac à Paul», a ajouté Pierre Fitzgibbon. 

Bonne connaissance du projet 

Brian Orstoff a une très bonne connaissance du projet de mine au lac à Paul. Il est membre du conseil d'administration de la minière depuis 2014 et travaillait activement aux activités de financement. Ce dernier accueille sa nomination avec beaucoup d'optimisme quant à l'avenir. Le projet du lac à Paul est en ce moment le plus important projet de roche phosphatée dans le monde.

La minière a profité de ce communiqué officiel pour rappeler qu'elle avait entre les mains les permis du gouvernement du Québec pour entreprendre la construction de sa mine du lac à Paul. 

Autorisation attendue

L'entreprise est cependant en attente des autorisations fédérales pour l'aménagement d'un quai sur la rive nord du Saguenay. Cette infrastructure sera utilisée pour procéder au transbordement annuellement de trois millions de tonnes de concentré de phosphate.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer