Frais du MTQ: une firme de génie craint l'hécatombe

Le président de la firme Gémel ingénierie et... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le président de la firme Gémel ingénierie et gestion de projets de Chicoutimi, Justin Pagé.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

«L'hécatombe des régions.» C'est ce que prévoit le président de la firme Gémel Ingénierie et gestion de projets de Chicoutimi, Justin Pagé, si la proposition du gouvernement du Québec de rembourser les frais de déplacement des firmes de l'extérieur, désireuses de réaliser des contrats en régions, est adoptée. Le président s'adressera d'ailleurs au ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, à ce sujet, vendredi.

Au début du mois de mars, le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, dénonçait cette proposition de Québec. Le député péquiste affirmait que si cette mesure est adoptée, les firmes d'ingénierie d'ici n'auraient tout simplement plus avantage à soumissionner pour des contrats dans la région. 

En effet, dans une note interne, le ministère des Transports affirmait vouloir payer une partie des coûts engendrés par l'obtention de contrats aux firmes d'ingénierie. On faisait notamment état des frais de déplacement, qui pourraient être remboursés jusqu'à 540 kilomètres pour les chantiers du Saguenay-Lac-Saint-Jean. À l'inverse, les firmes de la région n'auraient droit qu'à des remboursements de 70 kilomètres. 

«Je suis très inquiet devant ce projet du gouvernement. Si Québec va de l'avant, je vous garantis que d'ici trois ans, il n'y aura plus une job en ingénierie dans la région. Comment voulez-vous qu'une petite firme d'ici décroche les contrats si les grosses boîtes de Montréal soumissionnent et sont subventionnées par-dessus le marché en se faisant rembourser leurs frais de déplacement? Et les firmes de Montréal qui ont ouvert un bureau régional n'auront plus à garder leur pied-à-terre ici. C'est complètement absurde. Ce que les bureaux régionaux font actuellement pourra se faire à partir de Montréal. Le gouvernement sera alors responsable de la perte d'une centaine d'emplois dans les régions du Québec», a affirmé le président de Gémel, Justin Pagé, lors d'un entretien accordé au Quotidien, jeudi après-midi. 

Ce dernier spécifie qu'il ne réalise aucun contrat pour le ministère des Transports. Il tenait tout de même à prendre la parole à ce sujet. «Je le fais pour l'emploi au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Et rien ne dit que le gouvernement n'étendra pas cette pratique aux municipalités ensuite. Et le message que le gouvernement lance actuellement à des entrepreneurs comme moi, c'est de déménager nos entreprises pour bénéficier de subventions», a ajouté M. Pagé. 

Le président de Gémel profitera d'ailleurs du passage du ministre Pierre Arcand, vendredi, à la Journée régionale Vision 2020, pour lui faire part de son opinion. 

«Même si la région avait droit au même nombre de kilomètres remboursés, ça ne changerait rien. Pensez-vous que le MTQ privilégierait une firme d'ici avec une vingtaine d'employés à une firme montréalaise qui compte des centaines d'employés et qui a déjà un curriculum vitae bien garni? Non. Cette mesure va tuer le secteur d'ingénierie en région», a noté Justin Pagé, prétendant que, selon un récent rapport, les ingénieurs de la région font partie des mieux payés de la province.

Élus 

Le président de Gémel talonnera également les élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean et les candidats à l'élection partielle de Chicoutimi, afin qu'ils prennent position sur le sujet. 

Le député de Dubuc, Serge Simard, avait d'ailleurs fait une sortie dimanche dernier, affirmant être «scandalisé» par cette mesure. Il ajoutait qu'il demanderait des comptes à ses collègues, afin d'avoir l'heure juste.

Le Quotidien a logé un appel au bureau du député, jeudi, mais il n'a pas été possible de discuter avec Serge Simard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer