Plonger dans un univers virtuel

Un projet de réalité virtuelle est coûteux. D'autres... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Un projet de réalité virtuelle est coûteux. D'autres options plus abordables sont aussi proposées.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Visiter virtuellement votre future maison, vos rénovations, ou vous déplacer dans un bâtiment historique, tel qu'il apparaissait à l'origine, comme dans un jeu vidéo.

Notre journaliste a fait l'expérience de la réalité... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 1.0

Agrandir

Notre journaliste a fait l'expérience de la réalité virtuelle au stand de Strateolab.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Ces propositions peuvent sembler futuristes, mais c'est ce que propose la jeune entreprise chicoutimienne Strateolab pendant le Salon Expo habitat.

Les deux associés, Alexandre Boudreault et Mathieu Brassard, ont décidé d'utiliser une technologie déjà existante pour lancer leur entreprise de visualisation et d'impression 3D, fondée il y a un an.

Les deux associés, Alexandre Boudreault et Mathieu Brassard, ont décidé d'utiliser une technologie déjà existante pour lancer leur entreprise de visualisation et d'impression 3D, fondée il y a un an.

Ils ont travaillé d'arrache-pied dans les dernières semaines pour présenter au public les différents produits que propose leur entreprise en émergence.

Petite Maison Blanche

Un écran, sur lequel apparaît la Petite Maison Blanche, attire tout de suite l'attention au centre de leur stand. Devant, des lunettes de vision avec écran intégré et une manette de jeux vidéo attendent les visiteurs. Lors de notre passage, Mathieu Brassard, qui possède une formation en jeux vidéo, apportait les derniers détails à cet univers virtuel.

Ils ont créé un projet-pilote, mené en collaboration avec le propriétaire de la maisonnette historique, pour recréer virtuellement les aménagements paysagers, la décoration et l'ameublement d'origine.

Les lunettes sur les yeux, l'utilisateur se retrouve plongé dans cet univers. À l'image d'un jeu vidéo first-person (vue subjective), il suffit de tourner ou de lever la tête pour explorer ce qui entourait la Petite Maison Blanche. On se déplace ensuite sur le terrain en utilisant la manette, pouvant même botter un ballon au passage, avant de se diriger à l'intérieur et faire le tour du salon. Une expérience à la fois déroutante et impressionnante.

Alexandre Boudreault, président de Strateolab, et Mathieu Brassard,... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 4.0

Agrandir

Alexandre Boudreault, président de Strateolab, et Mathieu Brassard, responsable de la modélisation 3D

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Réalité virtuelle

« C'est de la réalité virtuelle, un exemple de l'expérience "platine", si on veut, qu'on offre », explique Alexandre Boudreault, président de l'entreprise, qui possède une formation en architecture du bâtiment. Cette expérience a toutefois un coût élevé, qui varie selon les demandes de chaque projet.

« Il a aussi d'autres possibilités, moins chères, comme la production d'images 3D, la visite virtuelle par vidéo en suivant un parcours ou encore la réalité augmentée, qui permet de visiter à partir d'un iPad par exemple », explique-t-il. Les promoteurs de projets immobiliers sont attirés par ces technologies, mais les deux associés souhaitent aussi en arriver à offrir un service abordable pour les clients résidentiels.

Les deux jeunes entrepreneurs ont de nombreux projets en tête. « On peut autant se projeter dans le futur que dans le passé. Ça peut être très intéressant pour les sites touristiques. On pourrait faire une visite virtuelle de la Pulperie de Chicoutimi telle qu'elle était à l'origine », mentionne Alexandre Boudreault, rêveur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer