Bec & Bobo adoucit les passages à l'hôpital

Rose Tremblay, Philippe Blackburn et Charles Gagnon représentaient... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Rose Tremblay, Philippe Blackburn et Charles Gagnon représentaient les jeunes de l'École Apostolique, jeudi.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Les petits patients de l'hôpital de Chicoutimi ont maintenant accès à quatre nouvelles chambres, rénovées et décorées au goût du jour grâce aux élèves de l'École Apostolique. Le projet Bec&Bobo a été inauguré en grande pompe, jeudi, à la pédiatrie de l'hôpital.

Bec&Bobo est une initiative des élèves de l'École Apostolique qui souhaitaient améliorer la qualité de vie des enfants hospitalisés. Depuis l'an dernier, les élèves ont réussi à amasser pas moins de 15 000$, afin de réaliser ce projet. Les dernières rénovations remontaient à une quinzaine d'années. Et les murs orangés commençaient à faire leur temps.

Jeudi, les médias étaient donc conviés à une visite des nouvelles chambres, rénovées et peintes selon différents thèmes. Des poissons, un planchiste, une planète; les fresques ont été réalisées par des peintres de l'hôpital de Chicoutimi et peuvent plaire autant aux enfants qu'aux adolescents hospitalisés.

«Quand on est malade, ce n'est pas très l'fun. Alors avec des sous, ça va être plus beau», a affirmé un petit garçon, élève à l'École Apostolique. «On va à l'hôpital, des fois parce qu'on a la grippe, d'autre fois parce qu'on a l'Ebola. C'est mieux si c'est une belle chambre», a ajouté un autre, via une capsule vidéo présentée aux médias.

La pédiatre Dre Johanne Harvey était ravie de dévoiler le nouveau décor. «Un environnement ludique et accueillant est important pour les enfants et les adolescents hospitalisés, mais aussi pour les parents. De nouvelles chaises, qui se transforment en lit, ont été installées et seront beaucoup plus confortables pour les parents accompagnateurs. De plus, un nouvel environnement permet aux enfants de réduire leur stress et de les aider moralement à passer ce passage difficile», a affirmé Dre Harvey.

Les élèves de l'École Apostolique poursuivront leur collecte de fonds dans le but de rénover d'autres chambres. «Nous espérons que toutes les chambres soient rénovées d'ici les prochaines années», a affirmé la Dre Harvey.

La pédiatrie de l'hôpital de Chicoutimi compte 13 chambres et une salle de jeu. 

Les deux jeunes porte-parole du projet Bec&Bobo, Rose Tremblay et Charles Gagnon, de même que celui qui a pensé au nom du projet, Philippe Blackburn, étaient bien fiers de participer au dévoilement des chambres. Les trois enfants étudient actuellement à l'École Apostolique. «Moi, c'est celle des poissons que je préfère! Les coraux sont très beaux», a affirmé le jeune Charles. Pour Rose, ce sont les nouvelles couleurs qui lui ont plu.

Et Philippe, qui est en deuxième année, a bien voulu expliquer d'où lui est venue l'idée du nom du projet de rénovation. «Quand on se fait mal, nos parents nous donnent des becs. C'est pour ça que j'ai pensé à ce nom», a expliqué le garçon.

La biochimiste Dre Mélanie Côté-Richer, la directrice de... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 4.0

Agrandir

La biochimiste Dre Mélanie Côté-Richer, la directrice de l'École Apostolique Marie-Claude Bradette, la pédiatre Dre Johanne Harvey et le franchisé des Saint-Hubert de Chicoutimi et Jonquière, Stéphane Laforge, croient que les nouvelles chambres réduiront le stress et augmenteront le confort des patients et de leurs parents.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Premiers parrains

Les restaurants Saint-Hubert de Chicoutimi et de Jonquière se sont engagés, jeudi, à rénover trois autres chambres de la pédiatrie de l'hôpital de Chicoutimi. Les employés des rôtisseries deviennent donc les premiers parrains de Bec & Bobo. 

Des collectes de fonds seront organisées et un quille-o-thon aura lieu au début du mois d'avril. « Nous nous engageons à offrir 15 000 $ pour rénover trois autres chambres », a affirmé le franchisé des rôtisseries de Chicoutimi et de Jonquière, Stéphane Laforge.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer