Gaudreault scandalisé par l'attitude du PM

Le député de Jonquière Sylvain Gaudreault... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le député de Jonquière Sylvain Gaudreault

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le député Sylvain Gaudreault est scandalisé par l'attitude de Philippe Couillard dans le dossier de la fermeture et de la vente de l'usine Graphic Packaging.

Le député de Jonquière à l'Assemblée nationale réagissait ainsi à la réponse que le premier ministre a servie à son chef Pierre Karl Péladeau qui l'interrogeait mercredi matin sur la vente, par un ferrailleur, du terrain et des installations de l'ancienne cartonnerie de Jonquière, via un courtier immobilier, pour faire un « terrain de camping, un terrain de golf ou un site d'enfouissement ».

« Est-ce comme ça que le premier ministre voit le développement des régions et la création de richesse » a demandé Pierre Karl Péladeau, « a-t-il pensé aux 142 travailleurs et à leur famille »?

Le chef péquiste a conclu en demandant à Philippe Couillard quel moyen il entendait prendre pour éviter que l'ancienne usine devienne un camping ou un site d'enfouissement.

Conditions du marché

Rappelant qu'il avait lui-même déploré « la façon très très cavalière » avec laquelle Graphic Packaging avait fermé son usine, le député de Roberval a répondu au chef péquiste qu'il avait aussi procédé à des dizaines de milliers de mises à pied dans ses imprimeries en raison des conditions du marché.

« Nous faisons tout notre possible pour développer l'industrie forestière; nous l'avons fait avec Kruger en Mauricie et nous avons lancé un appel aux industriels. Mais soyons réalistes : on veut protéger les emplois, mais il faut tenir compte de la pression économique du secteur », a répondu le premier ministre.

« Insensible »

Selon Sylvain Gaudreault, le premier ministre a carrément banalisé ce drame qui touche 142 familles de Jonquière.

« Il ne reconnaît même pas que cette façon de faire est insultante pour eux, en référant aux lois du marché. C'est scandaleux et désolant de voir que le premier ministre n'est pas plus sensible à la réalité des travailleurs », a ajouté le député de Jonquière, en promettant de revenir sur la question pendant les travaux de la chambre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer