Biométhanisation ou compostage?

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, veut prendre une décision rapidement concernant le traitement des matières organiques. Il a d'ailleurs visité l'usine de biométhanisation de Sainte-Hyacinthe, la semaine dernière, afin d'approfondir sa réflexion. Et il s'envolera vers l'Europe prochainement, pour rencontrer des experts en matière de compostage.

«C'est bien simple, il faut prendre une décision rapidement. Les municipalités ont jusqu'en 2020 pour choisir comment elles traiteront leurs matières putrescibles, mais je veux me décider avant la fin de mon mandat. Ça fait des années que j'y pense et ça commence à m'énerver sérieusement», a affirmé le maire Tremblay, lors d'une entrevue accordée au Quotidien.

Jean Tremblay s'est donc rendu à Sainte-Hyacinthe, cette semaine, afin de visiter l'usine de biométhanisation. «Ce sont les meilleurs au Québec en ce qui concerne le traitement des matières putrescibles. La biométhanisation permet de convertir ces matières en gaz naturel et je voulais mieux comprendre le principe. Ça m'intriguait. Ma visite a été très intéressante, mais je me suis rendu compte que ça coûtait très cher. Jusqu'à maintenant, à Sainte-Hyacinthe, l'implantation de l'usine a engendré des coûts de 80 millions de dollars. C'est énorme. Et ça ne rapporte pas encore. Mais, d'un autre côté, le compostage n'est pas si facile que ça non plus», a expliqué le maire Tremblay, qui ajoute être toujours en réflexion.

«Mon idée n'est vraiment pas faite encore. Montréal et Québec se sont tournés vers cette solution, mais si je devais prendre une décision immédiatement, j'irais plus vers le compostage», a indiqué le maire de Saguenay. 

C'est donc pour cette raison qu'il s'envolera pour l'Europe dans quelques semaines. «J'ai pris rendez-vous avec des vrais champions du compostage. Je veux vraiment me faire une tête sur cette question avant d'aller de l'avant et pour ça, il faut que je vois les différentes solutions», a fait valoir Jean Tremblay. 

«Je ne veux pas quitter la mairie avec un plan à moitié fait concernant le compostage ou la biométhanisation», a ajouté le maire de Saguenay.

Un détour par Terrebonne

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a profité de son voyage à Sainte-Hyacinthe pour se rendre à Terrebonne, où il a visité les installations sportives de la municipalité.

«La Ville de Terrebonne possède un magnifique centre sportif avec une piscine et un terrain de soccer intérieur, entre autres. Je voulais m'inspirer. Nous avons de beaux arénas, mais il nous manque un terrain de soccer intérieur et nous ne sommes vraiment pas champions en ce qui concerne les piscines. Je veux que la Ville se dote d'équipements sportifs intéressants et Terrebonne m'a beaucoup inspiré», a affirmé Jean Tremblay, sans trop rentrer dans les détails.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer