Deux blessés graves dans une collision avec un autobus

  • L'impact s'est produit vers midi, dimanche, à l'intersection du chemin Saint-Anicet et de l'avenue du Port, à La Baie. (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

    Plein écran

    L'impact s'est produit vers midi, dimanche, à l'intersection du chemin Saint-Anicet et de l'avenue du Port, à La Baie.

    Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

  • 1 / 4
  • Les deux occupants de l'Astra de Saturn ont été grièvement blessés. Le conducteur était toujours dans un état critique, dimanche en soirée. (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

    Plein écran

    Les deux occupants de l'Astra de Saturn ont été grièvement blessés. Le conducteur était toujours dans un état critique, dimanche en soirée.

    Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

  • 2 / 4
  • L'autobus descendait la côte lorsque la voiture s'est engagée. (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

    Plein écran

    L'autobus descendait la côte lorsque la voiture s'est engagée.

    Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

  • 3 / 4
  • Steeve Tremblay était dans l'autobus lorsque l'impact s'est produit. Il affirme que le conducteur a tenté d'éviter la voiture, mais en vain. (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

    Plein écran

    Steeve Tremblay était dans l'autobus lorsque l'impact s'est produit. Il affirme que le conducteur a tenté d'éviter la voiture, mais en vain.

    Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Une collision entre un autobus de la Société de transport du Saguenay (STS) et une petite voiture a fait deux blessés, dimanche, à La Baie. Un homme lutte pour sa vie et une jeune femme a été grièvement blessée. Le conducteur de l'autobus a également dû être transporté à l'hôpital après avoir subi un choc nerveux.

La collision latérale s'est produite sur le coup de midi, au coin du chemin Saint-Anicet et de l'avenue du Port, à La Baie. L'autobus descendait la côte en direction de La Baie, alors que l'Astra de Saturn patientait à l'intersection de l'avenue du Port. Le conducteur de la petite voiture s'est soudainement engagé sur le chemin Saint-Anicet, en direction de Chicoutimi, coupant ainsi le passage de l'autobus. Le conducteur de la STS a tenté d'éviter l'impact, mais en vain. L'autobus a heurté le côté conducteur du petit véhicule gris. L'homme qui prenait place derrière le volant a été grièvement blessé, tout comme la jeune femme qui prenait place du côté passager. 

En soirée, la lieutenante de la Sécurité publique de Saguenay, Sabrina Savard, a confirmé que la vie de la dame n'était plus en danger, mais qu'elle souffrait tout de même de blessures sérieuses. «L'homme est toujours dans un état critique, mais stable. On ne peut toutefois pas dire qu'il est hors de danger pour le moment», a affirmé la lieutenante Savard. Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour extirper le conducteur de la ferraille.

Passagers pris en charge 

Quelques passagers se trouvaient à bord de l'autobus de la STS lorsque l'accident s'est produit.

«J'étais assis et j'ai senti que le conducteur freinait abruptement. Il a tout fait pour éviter la collision, mais il n'a pas réussi. C'était assez stressant. Le conducteur était vraiment sous le choc. J'ai tenté de le rassurer jusqu'à ce que les ambulanciers arrivent parce qu'il n'allait vraiment pas bien. J'ai tenté de le calmer. Il craignait pour la vie des passagers de l'auto», a raconté Steeve Tremblay, lorsque rencontré sur les lieux de l'accident. 

Lors du passage du Quotidien, les quelques passagers de l'autobus attendaient d'ailleurs un second transport, peu de temps après la collision, puisque l'autobus accidenté devait rester sur les lieux. 

Un enquêteur en scène de collision a été dépêché sur place en après-midi. En début de soirée, il était toujours au travail.

«Pour l'instant, on ne sait pas pourquoi la voiture s'est engagée en coupant l'autobus. C'était peut-être une distraction ou le conducteur a peut-être été ébloui par le soleil», a affirmé l'agente Sabrina Savard. 

La circulation a dû être déviée durant de longues heures, puisque l'autobus et la voiture ne pouvaient pas être remorqués immédiatement, en raison de l'enquête en cours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer