Hangar incubateur: Discovery Air Defense s'installe

Didier Toussaint, président du Groupe des services gouvernementaux... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Didier Toussaint, président du Groupe des services gouvernementaux de Discovery Air, Jean Tremblay, maire de Saguenay, le colonel Darcy Molstad, commandant de la 3e Escadre et de la Base de Bagotville, et Priscilla Nemay de Promotion Saguenay, ont annoncé l'installation de Discovery Air Defence dans le hangar incubateur de l'Aéroport Saguenay-Bagotville.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Discovery Air Defence (DAD) s'installe dans le hangar incubateur de l'aéroport Saguenay-Bagotville. L'entreprise amorcera ses activités dès la fin du mois dans le bâtiment laissé vacant par Cobalt Aircraft l'été dernier.

Le maire de Saguenay a profité de la... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 1.0

Agrandir

Le maire de Saguenay a profité de la conférence annonçant l'installation de Discovery Air Defence au hangar incubateur pour grimper à bord de l'un de des appareils de l'entreprise.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Didier Toussaint, président du Groupe des Services gouvernementaux... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 1.1

Agrandir

Didier Toussaint, président du Groupe des Services gouvernementaux de Discovery Air, affirme que les locaux permettent de s'établir avec une vision à long terme. Il envisage une croissance des activités et du nombre d'employés de l'entreprise d'environ 10%.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Le maire de Saguenay et président de Promotion Saguenay, Jean Tremblay, le commandant de la 3e Escadre, le colonel Darcy Molstad, et le président du Groupe des services gouvernementaux de Discovery Air, Didier Toussaint, ont confirmé l'implantation de DAD au hangar mardi, en conférence de presse.

L'entreprise qui se spécialise dans l'entraînement des pilotes de CF-18 (en jouant le rôle de leurs ennemis) loue des locaux sur la base militaire depuis 2005. La base avait besoin de ses locaux en raison de l'élargissement de ses activités et DAD souhaitait s'installer dans le motel industriel. Le projet ne s'est toutefois pas concrétisé.

«Les Forces, qui avaient besoin des locaux, nous ont même donné une extension pour nous laisser le temps de nous organiser», affirme le maire.

«Si Discovery n'avait pas été capable d'opérer près de la base, elle aurait dû aller vers Québec. Ça représente un vol de 20 minutes pour arriver dans l'espace aérien pour faire le travail avec nous», explique le colonel Darcy Molstad. «La proximité de DAD représente pour le moment un atout majeur pour leurs services d'entraînement. Nous sommes très heureux qu'ils se déplacent dans leurs nouveaux locaux, tout près de leur emplacement actuel.»

DAD a déjà commencé à s'installer dans le hangar. «Nous sommes déjà en train d'apporter notre équipement. Idéalement, à la fin du mois, nous serons opérationnels», affirme Didier Toussaint. «Avoir ces locaux permet de s'établir avec une vision à long terme. Nous pourrons, à l'intérieur de ce hangar moderne, nous concentrer sur la prochaine phase de l'évolution de notre Centre d'excellence de maintenance d'aéronefs à Bagotville et la poursuite de la croissance de l'industrie aérospatiale au Saguenay.»

Le représentant de l'entreprise, qui emploie 30 personnes, envisage une croissance des activités et du nombre d'employés de DAD d'environ 10%. 

L'entreprise paiera un loyer de 20 000$ par mois, en plus d'assumer les coûts de chauffage et d'électricité. Le bail est en vigueur jusqu'au 31 décembre 2018.

Discovery Air Defence s'installe dans le hangar incubateur... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 4.0

Agrandir

Discovery Air Defence s'installe dans le hangar incubateur de l'Aéroport Saguenay-Bagotville laissé vacant par le départ de Cobalt Aircraft l'été dernier. L'entreprise devrait y démarrer ses opérations dès la fin du mois.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Motel industriel: le projet toujours dans l'air

Le maire de Saguenay n'abandonne pas l'idée d'implanter un motel industriel à Bagotville. L'arrivée d'un locataire dans le hangar incubateur de l'aéroport et l'intérêt que sa disponibilité a suscité incitent le maire à poursuivre les démarches.

Jean Tremblay affirme que quatre locataires se sont montrés intéressés, de telle sorte qu'un comité a dû être mis sur pied afin de choisir l'entreprise qui allait y emménager.

«On a choisi Discovery parce qu'on savait que l'entreprise pouvait s'implanter ailleurs. On ne pouvait pas se permettre de la perdre, affirme le maire Jean Tremblay. Mais on en a perdu trois. Les locataires qui étaient intéressés par le hangar incubateur et qu'on a dû refuser, on les veut. Ça va nous servir d'argument pour le projet de motel industriel.»

«Avant la fin de mon mandat, j'espère annoncer la construction du motel industriel. Le gouvernement fédéral ne me ferme pas la porte. On espère que les entreprises vont nous attendre, mais c'est risqué.»

Le maire ne digère toujours pas le fait que le projet qui bénéficiait d'une subvention du fédéral ne se soit pas concrétisé. Il attribue l'échec à l'impossibilité de respecter l'échéancier imposé par le gouvernement en raison d'une plainte déposée par l'ERD.

«J'espère qu'il n'y aura pas de plainte pour nous empêcher de nous développer. C'est tellement difficile d'aller chercher des subventions et des locataires. Quand ça arrive et que ça ne peut se concrétiser, c'est frustrant. Je ne l'oublierai pas celle-là», affirme-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer