DPJ: la ministre Charlebois commande une vérification interne

Lucie Charlebois souhaite faire toute la lumière sur... (Archives Le Soleil, Érick Labbé)

Agrandir

Lucie Charlebois souhaite faire toute la lumière sur le dossier de l'homme qui a fait cinq enfants à sa belle-fille.

Archives Le Soleil, Érick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La ministre Lucie Charlebois considère assez préoccupant le dossier d'un homme qui a fait cinq enfants à sa belle-fille pour qu'elle demande une vérification interne du travail réalisé par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

Dans une entrevue accordée au Quotidien lundi après-midi, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie confirme avoir mandaté sa sous-ministre adjointe, Sylvie Poitras, afin de faire toute la lumière sur ce dossier.

Accusations

Il faut se souvenir qu'un homme d'une soixantaine d'années a plaidé coupable la semaine dernière, au Palais de justice de Chicoutimi, à des accusations d'attouchements sexuels, de voies de fait et d'agressions sexuelles. Un rapport présentenciel a été demandé et les représentations sur sentence devraient se faire le 1er juin.

« C'était suffisamment préoccupant (comme situation)... et je pense que la population s'attend à ça, de la part de la ministre de la Protection de la jeunesse, qu'elle s'assure que le processus a été respecté. J'ai été interpellée par les articles de journaux qui ont paru », a mentionné la ministre lors de l'entretien.

« J'ai donc donné un mandat de vérification interne. Je veux m'assurer que tout a été fait selon les règles de l'art et que les procédures ont été appliquées selon ce que la loi stipule. Je devrais avoir un rapport d'ici la fin du mois d'avril », précise la ministre Charlebois.

CIUSSS et DPJ

Au cours des jours à venir, la sous-ministre adjointe aura des discussions avec la présidente du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux, Martine Couture, et de la directrice de la DPJ.

La ministre convient que le CIUSSS a déjà traité le dossier à l'interne, mais elle veut s'assurer que la DPJ a agi à l'intérieur de ses responsabilités.

Mme Charlebois n'entend pas juger ou blâmer la DPJ avant d'avoir le portrait complet de la situation.

« Il ne faut présumer de rien. J'aime mieux que les vérifications internes soient faites auparavant. Il y a toute une façon de traiter les informations qui entrent à la DPJ. La sous-ministre fera les vérifications et analysera si le processus a été respecté. Des constats seront faits. On verra à prendre les dispositions nécessaires, s'il y a eu quelque chose d'anormal. Nous ne pouvons laisser aller les choses incorrectement, mais avant toute chose, il faut vérifier le processus de vérification », a repris la ministre.

Confiance

Mme Charlebois réitère sa confiance envers la Direction de la protection de la jeunesse. Elle est consciente que les médias et le public ne racontent que les mauvais coups de la DPJ, mais que si les gens parlaient autant des bons coups réalisés chaque jour par l'organisation, les pages des journaux en seraient remplies.

« Je sais qu'ils font du bon travail dans l'ensemble du Québec. On ne parle que des dossiers qui retroussent. Il y a plus de bons coups réalisés que de mauvais. »

« Quant à la suggestion du docteur Pierre Mailloux d'éliminer la DPJ, je n'en suis vraiment pas là. Il n'y a rien de parfait. Il y a toujours place à l'amélioration. Mais de là à dire que l'on devrait abolir la DPJ, franchement, il y a exagération », de dire la ministre.

Lucie Charlebois se concentrera sur le travail de la DPJ, à savoir si des plaintes ont été portées et si elles ont été traitées correctement.

Sur ce point, un proche de la famille dit avoir fait un signalement à l'organisme à la naissance du premier enfant de ce couple « illégitime ». De plus, l'école primaire que fréquentait cet enfant avait aussi communiqué avec la DPJ il y a une douzaine d'années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer