Les trousses pour aînés de retour

Olivier de Launière, Luc Gibbons, Fanny Larouche et... (Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin)

Agrandir

Olivier de Launière, Luc Gibbons, Fanny Larouche et Patrick Paquet ont présenté la Trousse de sécurité pour les aînés de la MRC du Domaine-du-Roy.

Photo Le Progrès-Dimanche, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le Centre d'action bénévole de Saint-Félicien en collaboration avec les services de sécurité incendie et la Sûreté du Québec coordonne les visites qui mènent à la distribution de ces trousses où l'on retrouve par exemple des piles rechargeables pour le détecteur de fumée, une lampe d'éclairage d'urgence, un sous-tapis antidérapant et bien d'autres éléments.

«Le but est de permettre aux gens de demeurer le plus longtemps possible dans leur domicile tout en s'assurant qu'ils soient en sécurité», a indiqué l'intervenante Fanny Larouche.

Sur une base volontaire, une visite d'environ 1h15 a lieu pour rencontrer la ou les personnes âgées. Un pompier évalue les risques d'incendie et donne des trucs. Les policiers informent les gens sur différents aspects de la criminalité comme la fraude téléphonique. L'intervenant du Centre d'action bénévole évalue les besoins de la personne et présente les différents services qu'il y a sur le territoire.

Olivier de Launière du service incendie de Saint-Félicien a rappelé l'importance d'obtenir un dispositif pour les personnes qui ont des problèmes d'audition. «Il s'agit d'un appareil qui est gratuit. C'est une pastille qui est installée sous l'oreiller et qui vibre lorsque le détecteur de fumée est déclenché», a-t-il informé.

Jusqu'à maintenant, une vingtaine de trousses ont été distribuées. On prévoit en remettre une centaine par année. Chaque municipalité du territoire de la MRC du Domaine-du-Roy sera couverte. Il faut être âgés de plus de 60 ans et de vivre dans une maison ou un logement. On peut faire une demande en composant le 418-679-1712 poste 29

«Pour nous, c'est une porte d'entrée intéressante envers les personnes âgées. On établit un lien de confiance avec la police, car ces personnes hésitent à contacter la police en cas de besoin», a mentionné le directeur du poste de la SQ, Patrick Paquet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer