L'Espagne débarque sur la rue Racine

Marie-Fleur Saint-Pierre en compagnie de la chef de... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Marie-Fleur Saint-Pierre en compagnie de la chef de l'Inter, Marie-Ève Bouchard.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

C'est une chef difficile à sortir de sa cuisine! Il a fallu lui parler pendant qu'elle faisait monter sa mousse de foie de volaille, coca aux 14 arpents, et qu'elle supervisait les frites aux champignons et Pikauba. « On va préparer des tapas, il y aura du saumon, des calmars, des croquettes de volaille, des crevettes et de l'onglet de boeuf. C'est un plaisir de travailler en dehors de sa cuisine. Ça nous sort de notre zone de confort, j'aime ça », a commenté la chef de Zest télé pendant qu'elle élaborait le menu de la soirée de la chef de l'Inter, Marie-Ève Bouchard.

Les chefs, sous-chefs, marmitons et cuisiniers derrière du restaurant de la rue Racine étaient forts impressionnés de travailler avec cette personnalité du monde culinaire.

La chef Marie-Fleur Saint-Pierre... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

La chef Marie-Fleur Saint-Pierre... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 3.1

Agrandir

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Énergie tranquille

« Elle dégage une énergie tranquille, même quand on est dans le jus, elle reste calme. Elle n'est pas stressante, c'est un plaisir de travailler avec elle », a commenté Judy-Ann Côté-Dufresne, qui suit Marie-Fleur depuis très longtemps à travers ses livres et ses émissions télévisées. « Elle a de belles valeurs et m'influence dans mon travail », ajoute-t-elle.

« C'est un plaisir pour moi d'être ici. Ça me permet de voyager dans le Québec, de rencontrer des gens et de partager ma passion. J'en profite aussi pour adapter des produits locaux à la cuisine espagnole, ça fait de belles expériences et des variations qui vivent très bien », exprime celle qui est aussi blogueuse à ses heures.

La seule difficulté qu'elle voit en s'exécutant à l'extérieur de sa cuisine est de maîtriser l'environnement. « Des fois, c'est à la limite de la chorégraphie. On apprend à compter les pas entre les airs de travail et on se déplace sans se frapper les uns dans les autres », explique celle qui commençait à s'habituer à la petite cuisine de l'Inter.

Un privilège

Le personnel de cuisine est unanime. C'est un privilège de travailler avec une chef d'expérience. « Elle arrive avec des méthodes de travail différentes, elle a une vision différente de ce qu'on fait, ça nous sort de la routine et c'est toujours intéressant de travailler de nouveaux produits », a-t-on entendu comme commentaires.

Auteur des livres Les Tapas de Marie-Fleur et Les brunchs de Marie-Fleur, en plus d'un blogue sur les recettes, la chef montréalaise fait partie des bons ingrédients de la cuisine québécoise aux saveurs espagnoles. Marie-Fleur Saint-Pierre est en ville jusqu'à samedi soir pour vous faire goûter l'Espagne. Olé...!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer