Bibliothèque de La Baie: l'église Saint-Édouard proposée

L'église Saint-Édouard, maintenant désacralisée... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'église Saint-Édouard, maintenant désacralisée

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron, et le président de l'arrondissement La Baie, François Tremblay, demandent que soient étudiées d'autres options avant de procéder à la rénovation de la bibliothèque de La Baie au coût de 2 M$. Les deux convergent vers un transfert dans l'église Saint-Édouard désacralisée.

Le projet a été présenté aux citoyens lors d'une rencontre d'information tenue mardi soir. Le projet sur la table propose de rénover la bibliothèque actuelle, qui est située à l'arrière du Théâtre du Palais municipal, dans le même bâtiment. Des citoyens présents à la rencontre ont plutôt proposé que la bibliothèque soit transférée dans l'église Saint-Édouard.

«On est venu nous présenter un projet prémâché qui semble être attaché au niveau du financement», a déploré lors d'un entretien téléphonique François Tremblay, présent lors de la rencontre, mais pas impliqué dans le projet. C'est plutôt la conseillère Martine Gauthier qui était à la table, car le Théâtre du Palais municipal est situé dans son district.

François Tremblay a un penchant pour l'option de l'église Saint-Édouard, car elle permettrait de revitaliser le secteur Port-Alfred, fort affecté économiquement depuis la destruction de l'usine de la Consol. Le conseiller est même prêt à fournir des sous, à même son budget de recherche, aux personnes intéressées à faire avancer l'option de l'église.

Le président de l'arrondissement reconnaît que cette option serait plus onéreuse. «C'est clair que ce serait plus que 2 M$», a-t-il avancé, en indiquant qu'il serait possible d'aller chercher des subventions en misant sur le caractère de la sauvegarde patrimoniale, l'aspect communautaire et sur le cachet historique de l'éventuel projet. À titre d'exemple, la bibliothèque Monique-Corriveau de Sainte-Foy a été transférée dans une ancienne église au coût de 17 M$.

Pour sa part, Josée Néron a réagi par voie de communiqué. «La Ville doit évaluer le projet de reloger la bibliothèque à l'ancienne église Saint-Édouard et comparer les différents montages financiers. Nous devons absolument sauver cette bâtisse patrimoniale et éviter un nouveau Fatima. Ce projet pourrait être admissible à des subventions, et l'achalandage créé dans ce secteur pourrait stimuler l'économie de La Baie et assurerait une revitalisation d'un secteur solidement touché depuis la fermeture de la Consol. Les citoyens de La Baie ont clairement manifesté que ce projet ne répond pas à leurs attentes», a affirmé la conseillère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer