Productions agricoles: compensations minimes

La Financière agricole du Québec a versé des compensations totalisant 1,8... (Archives Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

La Financière agricole du Québec a versé des compensations totalisant 1,8 million$ à 214 entreprises de la région qui ont subi des pertes en 2015, dont 1,1 million$ distribués aux producteurs de bleuets. Il s'agit de l'un des plus bas montants donnés par l'organisation au cours des 10 dernières années. La moyenne des indemnités frôle les 4 millions au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les conditions climatiques de la dernière saison ont été en effet favorables à la production agricole, sauf dans la partie nord de la région. La couverture de neige a été variable, causant par endroits du gel hivernal dans les prairies et les bleuetières. Les conditions printanières ont été propices à l'ensemencement et à la levée des plantes annuelles. Mais plusieurs prairies ont été endommagées par la sauvagine, particulièrement autour du lac Saint-Jean. Les conditions ont aussi été favorables à la croissance des plantes sur l'ensemble du territoire, à l'exception du nord qui a été frappé par une sécheresse en juin suivie d'un excès de pluie en juillet.

«Pour les producteurs agricoles, l'assurance récolte offre une protection avantageuse lorsque les conditions climatiques ne sont pas au rendez-vous. Elle permet ainsi de sécuriser une grande part des revenus issus des récoltes», rappelle le directeur du Centre de services d'Alma, Yves Lefebvre, qui a dévoilé mardi le bilan de 2015.

Les rendements pour l'ensemble des cultures ont été autour des moyennes, mais supérieurs à celles-ci pour le maïs fourrager et les pommes de terre. Cependant, ils ont été inférieurs aux moyennes pour le miel et les fraises. Par ailleurs, les rendements des bleuetières ont été inférieurs à la moyenne, particulièrement pour le secteur nord du Lac-Saint-Jean, en raison du gel hivernal. Par contre, les précipitations fréquentes de l'été ont permis d'obtenir des bleuets de qualité supérieure.

En tout, c'est près de 761 entreprises agricoles de la région qui étaient assurées en 2015 pour des valeurs représentant 67,2 millions$ de dollars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer