35 000$ pour Diabète Saguenay

La présidente du conseil d'administration de Diabète Saguenay... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La présidente du conseil d'administration de Diabète Saguenay et la présidente d'honneur du brunch, Amélie Marcoux et Marie-Claude Labrosse.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Démystifier et prévenir le diabète, voilà la mission que s'était fixée l'organisme Diabète Saguenay, dimanche matin, lors du brunch-bénéfice de l'organisation. Un montant de 35 000$ a été amassé, ce qui souligne de bien belle façon les 35 ans de l'organisme.

L'objectif de Diabète Saguenay était d'amasser 45 000$. Malgré tout, la présidente du conseil d'administration et la présidente d'honneur de l'événement, Amélie Marcoux et Marie-Claude Labrosse, étaient très satisfaites de la participation. «Ce qu'on veut, c'est de faire parler du diabète. Même s'il existe des traitements aujourd'hui, le diabète reste difficile à vivre pour certaines personnes et il y a encore des préjugés et des tabous. Il faut briser ça», a indiqué Mme Labrosse, qui avait accepté avec plaisir le rôle de présidente d'honneur.

Le brunch-bénéfice de Diabète Saguenay a réuni quelques... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Le brunch-bénéfice de Diabète Saguenay a réuni quelques centaines de convives, dimanche, au Delta de Jonquière.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Le père de Mme Labrosse est atteint du diabète et elle-même a dû être traitée pour cette maladie lors de sa deuxième grossesse. «Même si je ne fais plus de diabète, je suis toujours à risque et c'était important pour moi de m'impliquer. Certains vivent très mal avec leur condition et nous devons en parler le plus possible pour démystifier la maladie. Plusieurs ont honte de devoir prendre leur taux de glycémie ou se piquer en public. Il y a encore de l'inconnu face au diabète aujourd'hui. Et pour les personnes atteintes, il s'agit d'un combat personnel et quotidien», a-t-elle affirmé.

Le brunch-bénéfice, qui avait lieu dimanche matin au Delta de Jonquière, a réuni quelques centaines de convives. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 20 000 personnes ont reçu le diagnostic du diabète, que ce soit de type 1 ou de type 2.

L'argent amassé au cours de l'activité-bénéfice servira à poursuivre et à mettre sur pied des services pour les membres de Diabète Saguenay, soit des programmes de prévention, des conférences, des ateliers, des soins des pieds, un bulletin régional et des camps de vacances pour les enfants diabétiques.

Le brunch annuel est le seul moyen de financement de Diabète Saguenay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer