Un flétan de 150 livres!

Charles Gagnon Brassard a eu toute une surprise... (Photo courtoisie)

Agrandir

Charles Gagnon Brassard a eu toute une surprise lorsqu'il a sorti un énorme flétan de l'Atlantique de quelque 150 livres des eaux du fjord samedi après-midi.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Charles Gagnon Brassard aura toute une histoire de pêche à raconter. Le jeune homme a pêché un flétan de l'Atlantique d'environ 150 livres samedi après-midi au site de pêche blanche de Grande-Baie. Une prise record complètement inusitée.

Charles Gagnon Brassard et son frère Simon... (Photo courtoisie) - image 1.0

Agrandir

Charles Gagnon Brassard et son frère Simon

Photo courtoisie

Jamais Charles Gagnon Brassard n'aurait pu deviner ce qui se trouvait au bout de sa ligne samedi. Après un combat qui aura duré deux heures et quart, il est parvenu à sortir des eaux glacées du fjord un immense spécimen aux alentours de 14h.

«Je me doutais que c'était un gros poisson, parce que la bobine se mettait à dérouler de façon anormale, mais jamais comme ça. Il est arrivé au bord, mais est reparti cinq fois», raconte Charles Gagnon Brassard.

Le jeune homme, qui était accompagné de son père, son frère, sa conjointe et son beau-frère, a dû faire trois trous dans la glace pour sortir le poisson.

«C'était incroyable. Inusité. C'était tout un ''thrill''. Je pensais que c'était un requin. C'est complètement fou», convient celui qui pêche tous les jours de la saison depuis trois ans.

Après avoir immortalisé la prise sur photos, le poisson a immédiatement été remis à l'eau. Il a regagné les fonds marins en pleine forme.

«On n'a pas eu le temps de le peser, mais il était énorme. C'était une belle journée puisque je venais juste de prendre une belle grosse morue de 12 livres.»

Exceptionnel, selon Rémi Aubin

Rémi Aubin, référence de la pêche sportive et récréative au Saguenay-Lac-Saint-Jean, était aussi excité que s'il avait lui-même sorti le poisson de l'eau samedi.

«Charles est un client et un ami. Je suis aussi heureux que lui. Les pêcheurs, on est une famille. Quand quelqu'un vit un exploit comme ça, on est tous contents», souligne celui qui oeuvre à la boutique Accommodation des 21 de La Baie.

Le spécialiste de la pêche blanche savait qu'il y avait présence de flétan dans le fjord, mais jamais il n'avait vu un tel spécimen.

«Cette année, on a vu beaucoup de flétans de 5 à 10 livres et quelques-uns de plus de 30 livres. Ces poissons peuvent être énormes. Le fjord cache de véritables surprises, des monstres. C'est du jamais-vu. Ça fait un peu rêver. On paie des voyages dans le Sud pour atteindre des poissons comme ça.»

La pêche au flétan est interdite dans le fjord du Saguenay. C'est pourquoi le poisson a été remis rapidement à l'eau.

La prise incite Rémi Aubin à entreprendre une démarche à laquelle il songe depuis un moment. Le président de l'organisme Promotion pêche compte ouvrir une demande afin de vérifier si la pêche au flétan pourrait être permise en hiver. «Je souhaite qu'un jour cette pêche récréative soit permise dans le fjord en hiver. J'avais l'idée de faire une demande en ce sens, je vais vérifier si c'est possible. Ce serait extraordinaire pour le tourisme. Le flétan est un poisson très fort. Il tire plus fort qu'un requin. C'est rapide. Ça part comme une balle. L'adulte peut peser jusqu'à 200 kg. Sa chair exquise est très recherchée par les fins gourmets.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer