PASS: des résultats probants

Pierre Côté, président et directeur général, Passeport pour... (Photo courtoisie)

Agrandir

Pierre Côté, président et directeur général, Passeport pour ma réussite, Marjolaine Étienne, présidente de Puakuteu, le Comité de femmes de Mashteuiatsh, Jules Picard, directeur général, Projet d'accompagnement scolaire et social, et Alexis Ségal, vice-président, communications et relations externes, RTA.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le Projet d'accompagnement scolaire et social (PASS), qui vise à accroître la persévérance scolaire dans la communauté de Mashteuiatsh, a permis l'augmentation de la diplomation d'environ 60 %. Aussi, le nombre de jeunes qui se dirigent vers des études postsecondaires a bondi de 300 %.

Ce sont les constats encourageants exposés par Puakuteu, le Comité de femmes de Mashteuiatsh, et Rio Tinto Alcan, partenaire financier de cette initiative, lors d'une conférence de presse tenue dans le cadre de la Semaine de la persévérance scolaire.

Mis sur pied en 2014, PASS vise à réduire le décrochage scolaire. Des ressources et un réseau de soutien aux jeunes issus de communautés à faible revenu ont été mis en place afin de leur permettre d'obtenir un diplôme d'études secondaires.

Et les actions menées ont porté leurs fruits. « On le constate aujourd'hui, ce partenariat aide de façon concrète les élèves de la communauté à atteindre leur plein potentiel. À titre d'exemple, près de 85 % de tous les élèves de 5e et de 6e année participent à la période d'aide aux devoirs alors qu'aucun n'y demeurait plus de deux mois avant la mise en place du programme », a déclaré Alexis Segal, viceprésident communication et relations externes chez Rio Tinto groupe Aluminium.

Les services offerts consiste notamment à des séances d'aide aux devoirs, du mentorat par des activités sociales diverses et de l'accompagnement ainsi qu'un suivi personnalisé et adapté à la culture et la réalité des  Pekuakamiulnuatsh.  

L'équipe PASS accueille plus de 80 jeunes, dont un peu plus de la moitié fréquente l'école secondaire locale Kassinu Mamu. « Depuis janvier 2016, nous avons ouvert nos portes aux jeunes de niveau secondaire intégrés à des écoles à l'extérieur de la communauté, mais qui demeurent à Mashteuiatsh. Une vingtaine de jeunes ont répondu à notre invitation », explique la présidente du comité Puakuteu, Marjolaine Étienne.

RTA a profité de l'annonce de ces résultats encourageants pour annoncer qu'elle poursuivrait son partenariat avec la communauté de Mashteuiatsh.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer