Alma réclame un radar photo

Des radars photo se trouvent à plusieurs emplacements... (Archives Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Des radars photo se trouvent à plusieurs emplacements dans la province.

Archives Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Les élus almatois réclament l'installation d'un radar photo à l'intersection de l'avenue du Pont Sud et du boulevard Auger, le secteur le plus achalandé de la ville.

Une résolution en ce sens a été adoptée, lundi, par les conseillers et le maire Marc Asselin, qualifiant cet endroit de « problématique ». En plus du trafic, cette intersection est marquée par un important dénivelé et plusieurs automobilistes grillent les feux rouges.

« Notre but n'est pas de piéger les gens. On veut simplement améliorer la sécurité à cette intersection. Le radar serait clairement identifié. Les gens seraient au fait de son existence, ce qui viendrait réduire les comportements à risque comme rouler trop vite ou brûler un feu rouge, ce qui arrive trop fréquemment dans ce secteur. Heureusement, le malheur n'est pas encore arrivé. Il y a beaucoup de jeunes qui passent par là. Mais il ne faudrait pas attendre que ça arrive pour agir », insiste le maire Marc Asselin.

La route 169, qui traverse la ville, est sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec (MTQ). Mais dans ce cas précis, les élus interpellent la Sûreté du Québec (SQ).

Premier refus

La Ville a déjà formulé une telle demande au MTQ en 2010. Ce qui a été refusé. Quelques années plus tard, Québec a lancé un projet pilote en installant des radars à différents endroits dans la province. L'opération a porté ses fruits, mais le ministère ne comptait pas étendre ces équipements hors des grands centres urbains. C'est pour cette raison que le conseil municipal demande maintenant à la SQ, poste de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, d'intercéder auprès du MTQ pour que ce dernier installe un radar qui sera en mesure de détecter un excès de vitesse et un passage au feu rouge.

« On comprend que les projets pilotes devaient d'abord se tenir dans les centres plus populeux. Mais reste que nous, les régions, on a quand même des problèmes de sécurité. Notre demande n'est pas exagérée. On se reprend donc en passant par la Sûreté du Québec. On croit avoir plus de chances de cette façon », estime le maire d'Alma.

Un peu plus d'une centaine de radars photo ont été installés au Québec. La majorité d'entre eux se trouve à Montréal et les environs. Plusieurs régions, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean, n'en comptent aucun.

Les terres convoitées se trouvent à l'entrée de... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

Les terres convoitées se trouvent à l'entrée de Saint-Coeur-de-Marie.

Photo courtoisie

Le projet de jardin collectif chemine

Un groupe de citoyens souhaite créer un jardin collectif dans le secteur de Saint-Coeur-de-Marie, à Alma.

Menés par Gérald Tremblay, les Jardins Mistouk prendraient forme près de la marina sur des terrains appartenant à la Ville. L'objectif de cette exploitation serait de promouvoir l'inclusion sociale, l'alimentation saine et locale, l'indépendance alimentaire locale, la production intensive sur petite surface, l'occupation dynamique du territoire et la mobilisation citoyenne. La vente des fruits et légumes permettrait de financer ce projet d'économie sociale.

Des discussions entre la municipalité et les responsables du projet sonten cours pour l'utilisation de ces terres qui seraient exploitées par un producteur sélectionné.

«Cette terre, propriété de la Ville d'Alma, peut être développée pour le plus grand bien de la communauté locale. C'est un bien public que nous souhaitons mettre en valeur dans l'intérêt de la population», mentionne M. Tremblay.

En plus de l'exploitation des terres, les bâtiments de ferme existants pourraient être aménagés pour recevoir différentes activités d'éducation populaire ou d'animation citoyenne, dont des plateaux d'insertion sociale ou professionnelle, une cuisine communautaire, une popote roulante et autres.

La population est invitée à assister à l'assemblée citoyenne qui se tiendra jeudi à 19 h à la salle communautaire de Saint-Coeur-de-Marie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer