Bureau d'affaires sur Talbot: le maire en mode solution

Le maire Jean Tremblay croit que les améliorations... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le maire Jean Tremblay croit que les améliorations apportées au centre-ville de Chicoutimi peuvent inciter des entreprises de services à s'y installer ou à y demeurer.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, cherche une «solution intelligente» afin de permettre aux entreprises de services et aux bureaux de professionnels de pouvoir s'établir sur le boulevard Talbot, sans pour autant vider le centre-ville de Chicoutimi.

Certaines entreprises de services et des bureaux voudraient... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Certaines entreprises de services et des bureaux voudraient s'établir sur le boulevard Talbot, mais les règles l'interdisent.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Depuis un certain temps, des propriétaires de commerces de services et de bureaux d'affaires souhaitent s'installer ailleurs que sur la rue Racine. Ils voudraient avoir pignon sur rue sur le boulevard Talbot, mais un vieux règlement municipal empêche que les projets se réalisent.

Au cours d'un entretien, M. Tremblay a indiqué qu'il entend créer un comité de personnes indépendantes de la Ville pour analyser ce dossier. Lors de la prochaine rencontre du comité exécutif, le maire suggérera la formation de ce comité.

«Les choses sont compliquées dans certains dossiers. Les règles d'urbanisme ont été établies il y a plusieurs années. Il faudrait les moderniser. Par exemple, sur le boulevard Talbot, les commerçants peuvent s'installer sans problème, mais pour ceux qui offrent des services ou encore pour les bureaux d'affaires (ex: avocats ou notaires), ce n'est pas possible», indique-t-il.

«J'aimerais avoir une solution intelligente pour le permettre. Mais en même temps, il ne faut pas vider le centre-ville de Chicoutimi. D'ailleurs, nous allons essayer de connaître les raisons qui font que certains bureaux veulent quitter le centre-ville. Si nous pouvons faire quelque chose pour améliorer la situation et leur permettre d'y demeurer, tant mieux», ajoute le maire Tremblay.

Ce dernier précise d'ailleurs que la vie entourant la Place du citoyen intéresse certains commerçants, qui y voient des avantages.

«Un nouvel édifice vient d'être construit face à l'hôtel de ville et on nous dit que la location va très bien en raison notamment de l'activité entourant la Place du citoyen», de dire Jean Tremblay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer