La MRC réclame davantage de bois pour Chambord

La MRC Domaine-du-Roy demande au ministère des Forêts d'accorder un volume de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La MRC Domaine-du-Roy demande au ministère des Forêts d'accorder un volume de bois supplémentaire de 200 000 mères cubes pour que le projet de Biomoss carbone, évalué à 100 millions$, se concrétise.

Les élus ont voté une résolution en ce sens, mardi soir, afin que ce projet porteur voit le jour à Chambord dans les anciennes installations de Louisiana Pacific. 

«Les promoteurs nous ont fait la démonstration que c'était un projet viable et générateur d'emplois. Il permettrait de relancer la filière feuillue sur notre territoire. On ne peut pas laisser aller un projet de la sorte, mais pour qu'il soit rentable, ils ont besoin de plus de bois», a mentionné la préfète Ghislaine Hudon, hier soir, lors de la séance publique la MRC.

Biocarbone actif

Le projet, qui pourrait créer jusqu'à 180 emplois, consiste à fabriquer du biocarbone actif pour utilisation dans la filtration de l'eau. L'usine deviendrait un complexe intégré de transformation du feuillu. Des activités de déroulage de bois pour fabriquer des panneaux massifs seraient réalisées, ainsi que du sciage conventionnel. 

Les résidus seraient acheminés à l'usine de cogénération de Saint-Félicien.

Le projet, qui s'est qualifié dans le processus d'appel d'offres du gouvernement, a reçu un volume de bois de 180 000 mères cubes, ce qui serait insuffisant. 

«Les promoteurs ont besoin d'une garantie supplémentaire notamment pour que le projet soit viable, mais également pour être en mesure d'avoir une garantie pour obtenir le financement», a expliqué la préfète.

Des pourparlers seraient en cours pour s'approvisionner auprès des producteurs de bois privés et de miser sur le bois mis aux enchères.

Ghislaine Hudon espère rencontrer le député de Roberval Philippe Couillard pour discuter avec lui de l'importance d'accorder ce volume de bois.

Population en baisse

La population de la MRC Domaine-du-Roy est passée à 29 564 en 2016, ce qui représente une baisse de 38 personnes.

Deux villes ont connu les baisses les plus importantes. Roberval a connu une baisse de 90 habitants pour atteindre 10 036. À Saint-Félicien, avec 10 300 citoyens en 2016, le nombre a diminué de 36.

C'est Saint-Prime qui a connu la plus forte hausse passant de 2758 à 2814 personnes (56). La majorité des villages ont connu des hausses, sauf Saint-François-de-Sales.

Cette situation n'alarme pas la préfète. Elle pense que les projets d'investissement qui sont sur la table comme les Serres Toundra à Saint-Félicien et Biomoss carbone à Chambord vont attirer de nouveaux résidants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer