L'occasion de fraterniser à la Fête des Lumières

Danse et musique étaient au programme de la... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Danse et musique étaient au programme de la fête, dimanche, au centre Joseph-Nio.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Une centaine de personnes, de toutes les religions et de toutes les cultures, se sont réunies, hier, lors de la Fête des lumières, organisée par le collectif Coexister au Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'événement, qui avait lieu au centre Joseph-Nio de Chicoutimi, se voulait une occasion de fraterniser et de faire de nouvelles rencontres.

Il s'agissait de la deuxième édition de l'activité. Le collectif Coexister désire maintenant en faire une tradition. 

«Nous voulons provoquer des rencontres entre des personnes qui ne se fréquenteraient pas nécessairement en temps normal. Ce sont des gens de toutes les cultures et de toutes les religions. Il s'agit d'une fête familiale et les enfants sont souvent le meilleur prétexte pour échanger et fraterniser», a affirmé l'un des organisateurs de l'activité, Jocelyn Girard. 

Les invités devaient concocter des crêpes pour la collation communautaire et un concours de dégustation qui avaient lieu en après-midi. Maquillage pour les enfants, parties de quilles et danse étaient au programme. Les Fous du roi ont également animé petits et grands.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer