Un défi qui transforme

Mario Bilodeau (en orange) et Mario Cantin (en... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Mario Bilodeau (en orange) et Mario Cantin (en noir) sortent très satisfaits de cette huitième édition du Double défi des deux Mario.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix
Le Quotidien

La quarantaine de participants du Double défi des deux Mario ont complété leur périple dimanche après-midi, au Village sur glace de Roberval.

Une quarantaine de participants et une vingtaine de... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 3.0

Agrandir

Une quarantaine de participants et une vingtaine de bénévoles ont participé à cette expédition de 38 kilomètres sur les glaces du lac Saint-Jean.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Une vingtaine de bénévoles ont assisté Mario Cantin et Mario Bilodeau, les deux fondateurs de l'événement, pour s'assurer du bon déroulement de la traversée de 38 kilomètres du lac Saint-Jean. Les courageux ont débuté leur parcours à Pointe-Taillon vendredi. Les aventuriers ont franchi le trajet en ski ou en raquettes. Ils ont dormi deux nuits en camping en plein milieu du lac.

«On vit des choses intenses, intérieurement. Quand ça arrive, on est tous un peu transformé, y compris nous-mêmes, chaque année, avoue Mario Cantin, qui est vice-président pour la région de Laval pour la Banque Nationale. Lorsqu'on revient au travail après, on n'apprécie pas les choses de la même façon.»

Cette 8e édition a eu une saveur particulière pour Mario Cantin, puisque sa nièce Joanie Robichaud, qui a vaincu un cancer, a pris part à la randonnée. Dans les premiers à avoir fini, il a attendu au fil d'arrivée avec impatience qu'elle complète le parcours. 

D'ailleurs, les «deux Mario» ont pris la peine de féliciter chaudement chaque participant pour avoir réussi le Double défi. 

Bourrasques

L'expédition s'est déroulée sans anicroche, hormis dans la nuit de samedi à dimanche, où des fortes bourrasques ont été ressenties. Les participants ont été contraints d'attacher les tentes, de peur qu'elles s'envolent. Certains parlaient de vents de 70 km/h. «On en sort très content. La température a été idéale. On dirait qu'à chaque année, on arrive plus huilés pour ça», raconte Mario Bilodeau, qui est le cofondateur de la Fondation Sur la pointe des pieds et aussi cofondateur du programme d'intervention plein air de l'UQAC.

Tout de même, la température a été beaucoup plus clémente que lors d'autres éditions.

Plus de 62 000$ ont été amassés pour la Fondation Sur la pointe des pieds grâce à cette expédition. Ce montant servira à défrayer les coûts de la prochaine expédition thérapeutique pour des jeunes atteints de cancer au mois de mars, et payera une partie de l'expédition de l'été prochain.

Cette année, le grand public a été invité à venir rencontrer les deux Mario lors d'une journée découverte, où ils étaient invités à prendre part à un aller-retour de huit kilomètres. 

Le Double défi des deux Mario est organisé par la Fondation Sur la pointe des pieds, un organisme à but non lucratif qui a développé depuis les 20 dernières années une expertise dans l'aventure thérapeutique. Par le biais du défi et du dépassement, son approche unique permet de reconstruire l'estime de soi ainsi que de redonner espoir en la vie à des jeunes atteints de cancer de partout à travers le Canada. Il s'agissait de la huitième édition de l'événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer