Rétrocession: l'ERD demeure prudent

L'ERD n'a pas voulu commenter la rétrocession du... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'ERD n'a pas voulu commenter la rétrocession du terrain appartenant au couple formé de Jacques Fortin et Hélène Girard.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'annonce de la rétrocession du terrain de 58 534 pieds carrés appartenant au couple formé de Jacques Fortin et Hélène Girard a été accueillie avec prudence par l'Équipe du renouveau démocratique (ERD).

Invitée à réagir au développement du dossier annoncé dans Le Quotidien, Catherine Bergeron, responsable des communications pour l'ERD, a mentionné que la formation politique préférait s'abstenir de tous commentaires puisque le dossier est encore soumis à des démarches judiciaires.

Jeudi matin, à 10 h, au Palais de justice de Chicoutimi, de nouvelles représentations seront effectuées par les procureurs Claude Gaudreault, représentant Mme Girard, et Louis Coulombe, pour Saguenay, afin de débattre de deux requêtes semblables.

Il y a fort à parier que les procureurs tenteront de convaincre le juge Godbout que maintenant que le terrain a été rétrocédé par le couple, il y a lieu de cesser une partie des procédures visant à faire annuler la transaction.

Du côté du demandeur, Louis-Philippe Thibault, ce dernier a préféré adopter la consigne du silence d'autant plus qu'à compter du 15 février prochain, une dizaine de jours d'audiences sont prévus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer