Les élus de Chambord disent non

La demande d'annexion a été initiée par les... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

La demande d'annexion a été initiée par les quelque 80 villégiateurs du chemin de la Pointe-aux-Trembles et des domaines des Marais et du Norois, située à l'entrée de Chambord.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Les élus de Chambord persistent et signent. La municipalité compte toujours s'opposer à l'annexion d'une partie de son territoire par Desbiens.

Le maire Gérard Savard et ses conseillers feront pression pour que cette requête soit refusée par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT).  « Il est évident pour nous que ce dossier va entraîner des coûts importants pour l'ensemble des citoyens des deux municipalités. Pour la suite des choses, nous allons nous soumettre au processus prévu à la loi et contesterons cette demande par tous les moyens appropriés », mentionne le maire par voie de communiqué.

Les élus de Chambord craignent également que ce dossier divise les deux populations concernées. Ils estiment qu'il serait plus approprié de mettre les énergies sur le développement du territoire plutôt que sur le redécoupage de ses limites.

« Nous demeurons donc ouverts à tout dialogue qui pourrait nous permettre de trouver des solutions acceptables pour les deux municipalités. Ainsi, nous réaffirmons notre ouverture à réaliser avec Desbiens une entente intermunicipale qui pourrait régler efficacement le problème des résidants qui requièrent des services d'aqueduc et d'égout, dans le respect du schéma d'aménagement actuellement en vigueur à la MRC Domaine-du-Roy. Une telle entente intermunicipale est aussi une procédure prévue aux lois municipales et elle vise à créer une relation de bonne entente entre les municipalités et non une déchirure », précise le maire.

La demande d'annexion, rappelons-le, a été entamée à la suite d'une démarche citoyenne. Des villégiateurs de Chambord, qui n'avaient pas accès à des services municipaux, souhaitent maintenant faire partie de Desbiens. Cette municipalité voisine possède en effet la capacité de servir ces citoyens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer