Route 169: Boivin satisfait de sa rencontre

La route 169... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

La route 169

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, est satisfait de la rencontre qu'il a eue avec le ministère des Transports concernant l'entretien de la route 169 autour du lac Saint-Jean. Une demande a été formulée pour qu'une analyse plus poussée du trafic soit faite dans certains secteurs.

«Je pense que nous les avons ébranlés un peu quand nous leur avons fait part du nombre de passages important qu'il y avait tôt le matin pour se rendre au travail. Aussi, en hiver, il y a beaucoup de transport lourd avant le dégel. Ces camions peuvent compter pour au moins sept voitures. Ce sont des éléments qu'ils n'ont pas mesurés lors de l'évaluation du trafic», a informé le préfet.

Comme il y a moins de 2500 voitures qui passent sur certains secteurs, l'entretien est moindre. Bien que le ministère n'entend pas changer ce niveau d'entretien pour les tronçons entre Normandin et Saint-Méthode et celui entre Sainte-Jeanne-d'Arc et Sainte-Monique, les élus ont été rassurés.

«Ç'a été très constructif! Nous avons appris que le déneigement se faisait de la même façon partout. C'est seulement pour le déglaçage qu'il y en a moins dans ces secteurs. C'est entre autres pour utiliser moins de sel au niveau de l'environnement. Ils ont dit qu'ils regardaient d'autres solutions comme l'utilisation d'un peigne-grattoir» a-t-il mentionné.

Le ministère se serait engagé à analyser les secteurs qui ont été soulevés comme problématique par les élus. Des modifications au contrat accordé aux entrepreneurs pourraient être faites pour améliorer le déglaçage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer